Formule 1
12 mars
-
15 mars
Prochain événement dans
43 jours
C
Grand Prix de Bahrein
19 mars
-
22 mars
Prochain événement dans
50 jours
02 avr.
-
05 avr.
Prochain événement dans
64 jours
C
Grand Prix de Chine
16 avr.
-
19 avr.
Prochain événement dans
78 jours
30 avr.
-
03 mai
Prochain événement dans
92 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
Prochain événement dans
99 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
Prochain événement dans
113 jours
04 juin
-
07 juin
Prochain événement dans
127 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
Prochain événement dans
134 jours
25 juin
-
28 juin
Prochain événement dans
148 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
Prochain événement dans
155 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
Prochain événement dans
169 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
Prochain événement dans
183 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
Prochain événement dans
211 jours
03 sept.
-
06 sept.
Prochain événement dans
218 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
Prochain événement dans
232 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
239 jours
08 oct.
-
11 oct.
Prochain événement dans
253 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
267 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
274 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
288 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
Prochain événement dans
302 jours

Red Bull "convaincu" de se battre pour les deux titres en 2017

partages
commentaires
Red Bull "convaincu" de se battre pour les deux titres en 2017
Par :
8 déc. 2016 à 14:30

Après une saison bien meilleure que prévu, Red Bull a retrouvé, selon Helmut Marko, responsable de la filière autrichienne, "l'humeur des vainqueurs".

Daniel Ricciardo, Red Bull Racing teste les pneus Pirelli 2017
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing teste les pneus Pirelli 2017
Kimi Raikkonen, Ferrari et Daniel Ricciardo, Red Bull Racing testent les pneus Pirelli 2017
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing teste les pneus Pirelli 2017
Max Verstappen, Red Bull Racing RB12
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing teste les pneus Pirelli 2017
Max Verstappen, Red Bull Racing RB12
Max Verstappen, Red Bull Racing RB12
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1, Max Verstappen, Red Bull Racing
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12

Avant le début de l'année 2016, les discours du clan Red Bull étaient pour le moins pessimistes, avec même la crainte de voir Toro Rosso devant l'écurie-mère lors des premières courses.

Mais finalement, la structure de Milton Keynes a rapidement trouvé ses marques pour remporter deux Grands Prix quand les opportunités se sont présentées et pour terminer en seconde position du classement constructeurs, loin derrière Mercedes mais assez largement devant Ferrari.

Interrogé sur les craintes qu'il avait en début de saison, Helmut Marko, répond, sur le site officiel de la Formule 1 : "Le grand pas en avant est venu du côté du moteur, et on nous a dit que nous pouvions nous attendre à des progrès similaires à nouveau pour 2017. Et cela devrait vouloir dire que nous serons très proches de la puissance de Mercedes."

"Sur le plan du châssis, nous avons toujours été bons et le châssis de cette année est un de nos meilleurs, et toutes les données que nous avons sur la nouvelle voiture sont très positives. Avec les changements de réglementation pour 2017, personne ne peut utiliser l’expérience ou le package actuel, et l’histoire montre que nous sommes toujours bons quand il y a un changement de réglementation. Donc nous sommes convaincus que nous allons nous battre pour les deux titres en 2017."

"Et, pour revenir à la question de savoir si je suis surpris que nous ayons terminés deuxièmes ? Non. Et avec Max qui est arrivé cela donne un immense boost au niveau du moral après cette saison 2015 vraiment douloureuse. Nous avons véritablement retrouvé une humeur de vainqueurs."

Les deux pilotes Red Bull ont été très performants cette saison au volant de la RB12, une homogénéité saluée par Marko : "Ils sont tous les deux des pilotes très rapides, avec des approches différentes. […] Quand Max est arrivé, Daniel a immédiatement haussé son niveau. Daniel a un potentiel immense, mais il sait aussi que Max n’est pas quelqu’un de facile. Il doit aller à la limite absolue pour se maintenir."

Au moment de désigner son meilleur moment de la saison, paradoxalement, il ne parle pas des victoires. "Si je devais choisir : Monte-Carlo, jusqu’à l’arrêt aux stands, et voilà le pire moment ! Ensuite, bien sûr, le Brésil : nous avions parié sur les mauvais pneus, et ensuite voir Max fendre le peloton comme dans du beurre…"

Article suivant
Wolff prêt à prendre une "décision courageuse" pour remplacer Rosberg

Article précédent

Wolff prêt à prendre une "décision courageuse" pour remplacer Rosberg

Article suivant

Le véritable coût de la retraite de Rosberg

Le véritable coût de la retraite de Rosberg
Charger les commentaires