Red Bull : Coulthard s'est cru sur les pavés parisiens

Un circuit bosselé qui n'offre pas le droit à l'erreur, voilà ce qu'on ressentit Mark Webber et David Coulthard lors de la première journée d'essais

Un circuit bosselé qui n'offre pas le droit à l'erreur, voilà ce qu'on ressentit Mark Webber et David Coulthard lors de la première journée d'essais. Le pilote australien en a d'ailleurs fait les frais puisqu'il est parti à la faute durant la première séance d'essais libres, finissant sa course contre un mur.

Mark Webber (20e et 11e) :


"C'est un beau circuit, ils ont fait du bon travail. Ma première séance était un peu trop courte parce que j'ai attaqué la petite chicane un peu fort et j'ai percuté le mur. J'aurais dû emprunter l'échappatoire, mais avec du recul c'est toujours plus simple ! J'ai endommagé le train avant droit et le support de direction, ce qui a donné beaucoup de travail à l'équipe, à faire en peu de temps."

"Je leur suis très reconnaissant. Même si nous avons perdu du temps de piste, je trouve que avons bien récupéré. Il y a encore un peu de travail à faire, mais au moins, j'ai maintenant une bonne idée du circuit. Rouler de nuit semble bien, mais je dois régler quelques trucs sur ma visière et les tear-offs."

David Coulthard (15e et 15e) :


"C'est comme les rues pavées de Paris et vraiment impitoyable, je pense qu'il y aura beaucoup d'incidents pendant la course. Contrairement à Valence, qui était un circuit lisse avec de très bons vibreurs, ici les vibreurs sont très agressifs, surtout au virage 10."

"Nous avons déjà vu quelques pilotes avoir des soucis ce matin et je pense que l'on verra d'autres histoires de ce genre pendant le week-end. Nous avons travaillé sur le set-up de la voiture et pour l'instant les points capitaux sont les pneumatiques et le fait de les faire monter en température, afin d'avoir un tour propre."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Mark Webber , David Coulthard
Type d'article Actualités