Horner : La décision de passer chez Honda a été "assez évidente"

partages
commentaires
Horner : La décision de passer chez Honda a été
Adam Cooper
Par : Adam Cooper
20 juin 2018 à 06:30

Christian Horner, directeur de l'équipe Red Bull, affirme que la décision de passer du moteur Renault à Honda pour 2019 a été purement technique et "assez évidente".

Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Christian Horner, directeur de l'équipe Red Bull Racing
Christian Horner, team principal Red Bull Racing, Alain Prost, conseiller spécial Renault Sport F1 Team et Cyril Abiteboul, directeur général Renault Sport F1
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14, devant Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14

L'écurie Red Bull a insisté sur le fait qu'elle aurait souhaité attendre une seconde sortie de Toro Rosso avec le moteur Honda évolué en France, mais l'équipe a finalement dû choisir en fonction d'une date butoir fixée par Renault avant le GP du Paul Ricard.

Cyril Abiteboul, dirigeant Renault, a expliqué mardi que la décision de RBR n'avait pas été prise seulement pour des raisons techniques, même si Horner assure que c'est le cas. Le Britannique reconnaît que l'équipe a fait ce choix plus tôt que prévu, après avoir été pressée par le Losange.

"Nous l'avons décidé sur la base des informations que nous avons eues à Montréal ; notre décision, dictée par l'ingénierie, était assez évidente en fin de compte", a déclaré Horner. "Nous avons donc estimé qu'au lieu de retarder les choses ou de prendre plus de temps, Renault était également très intéressé par le fait qu'une décision soit prise le plus tôt possible pour mettre en place ses propres plans, c'est pourquoi nous avons décidé que le moment était venu de prendre cet engagement, de prendre cette décision et, par conséquent, de l'annoncer aujourd'hui [mardi]."

"Nous avons eu la chance d'être au premier rang pour suivre les progrès de Honda dans notre équipe sœur, chez Toro Rosso, par rapport à notre propre propulseur. C'était génial de voir ces progrès. Nous sommes arrivés à la conclusion que Honda progressait bien en termes de performance et de fiabilité, et nous avons donc pris la décision difficile de changer de moteurs après 12 saisons afin de passer à quelque chose de nouveau à partir de 2019."

Horner a clairement indiqué s'attendre à ce que l'équipe soit en position de gagner avec Honda et qu'elle soit capable de concurrencer Ferrari et Mercedes. "Notre détermination en tant qu'équipe est de continuer à combler l'écart avec nos concurrents directs."

"Nous avons essayé de le faire au cours des deux dernières années, et bien sûr, l'unité de puissance est un élément vital dans une voiture de F1, et nous avons confiance dans le fait que Honda a les bonnes infrastructures, les bonnes ressources, la bonne capacité technique et la détermination pour nous aider dans notre quête de réduction de l'écart avec les équipes devant nous, Ferrari et Mercedes."

Il a reconnu que le fait d'avoir Red Bull et Toro Rosso dans le giron Honda créerait des avantages clairs pour toutes les parties concernées. "Je pense que la relation avec Toro Rosso a été extrêmement utile à Honda."

"Bien sûr, Red Bull Technology est impliqué chez Toro Rosso à travers la fourniture de transmission et ainsi de suite, il y a donc bien sûr des synergies, et avoir la même unité de puissance pour les deux écuries permet juste de créer d'autres synergies entre les deux équipes. Donc oui, il y a des avantages certains à une fourniture commune, à la fois pour Honda et pour les activités de Red Bull en F1."

Horner a par ailleurs expliqué que RBR n'abandonnait pas l'idée d'obtenir d'autres succès avec Renault avant la fin de la saison. "Nous sommes très concentrés sur le Championnat du monde 2018, nous sommes outsiders dans les deux championnats, nous avons gagné deux Grands Prix jusqu'ici cette année, nous sommes troisièmes au championnat constructeurs et il y a encore beaucoup de chemin à faire."

"Nous allons donc pousser jusqu'au bout et nous allons compter sur le soutien de Renault jusqu'à la fin de l'année, ce qu'ils nous donneront assurément, j'en suis sûr, comme ils l'ont fait au cours de nos 11 saisons précédentes."

Article suivant
Diaporama - L'alliance entre Red Bull et Renault

Article précédent

Diaporama - L'alliance entre Red Bull et Renault

Article suivant

Pneus - L'ultratendre envahit le Red Bull Ring

Pneus - L'ultratendre envahit le Red Bull Ring
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Red Bull Racing Boutique
Auteur Adam Cooper
Type d'article Actualités