Red Bull a "désespérément besoin" de Pérez pour battre Mercedes

Red Bull se montre de plus en plus insistant sur le besoin de voir Sergio Pérez évoluer à l'avant du peloton pour ne pas perdre l'avantage stratégique en course au profit de Mercedes.

Red Bull a "désespérément besoin" de Pérez pour battre Mercedes

Au prix d'un dépassement autoritaire sur Lewis Hamilton au départ du Grand Prix d'Espagne, Max Verstappen a mené la majeure partie de l'épreuve. Toutefois le pilote Mercedes comptait suffisamment d'avance sur ses adversaires pour basculer sur une stratégie à deux arrêts. Et l'avantage procuré par des pneus en meilleur état fut assez important pour lui permettre de combler l'écart puis de dépasser Verstappen pour la victoire à sept tours du drapeau à damier.

Pour vaincre Mercedes en Grand Prix, Red Bull ne peut donc pas se permettre de lui donner un large choix stratégique, un problème que l'écurie autrichienne rencontre depuis plusieurs saisons déjà. Ainsi, il est vital pour Christian Horner, directeur d'équipe, de compter sur la présence de ses deux pilotes aux avant-postes : Max Verstappen et Sergio Pérez. Bien qu'il soit conscient que le Mexicain était diminué par un "problème" à l'épaule en Catalogne, Horner l'a vivement encouragé à se rapprocher de Verstappen pour contrecarrer les plans de la marque à l'étoile.

"Je pense que les choses se mettent en place pour [Pérez]", a déclaré Horner. "[Samedi] était un jour sans et rouler derrière Daniel [Ricciardo] a compromis sa course. Évidemment, il n'a pas réussi à remonter sur un circuit [où il est] si difficile de doubler. Nous avons désespérément besoin qu'il soit devant afin que Mercedes n'ait pas [autant] d'alternatives stratégiques. Je suis convaincu qu'au fur et à mesure, Checo trouvera plus de confiance à bord de la voiture."

Lire aussi :

Frustré par sa deuxième place, Verstappen a confié à la chaîne néerlandaise Ziggo Sport qu'être "seul" en tête n'était pas bénéfique : "J'ai essayé de gérer ma course et mes pneus du mieux que je pouvais mais nous sommes plus lents et nous usons plus nos pneus [que Mercedes]", a-t-il pesté. "À un moment donné, vous n'avez plus aucune chance. Et je suis toujours seul dans cette lutte. Donc [les pilotes Mercedes] peuvent facilement faire un arrêt supplémentaire parce qu'ils ont de l'avance sur les autres pilotes. Cela n'aide pas."

La situation à laquelle Red Bull a été confronté à Barcelone est presque identique à celle du Grand Prix de Hongrie 2019. Incapable de dépasser Verstappen, Hamilton avait bénéficié du champ libre derrière lui pour chausser des pneus neufs dans un arrêt non planifié et dépasser le Néerlandais en fin d'épreuve. Par ailleurs, Horner y a fait référence dans une communication radio à l'arrivée du Grand Prix d'Espagne.

"Malheureusement, comme en Hongrie, [les Mercedes] avaient un arrêt gratuit derrière, donc elles avaient toutes les options", avait pesté le Britannique, avant d'ajouter plus tard devant la presse que "les faits étaient très clairs, les deux gars devant [Verstappen et Hamilton, ndlr] étaient tellement en avance sur le reste du peloton que Lewis a fait un arrêt gratuit comme en Hongrie. Il n'avait qu'à dépasser son équipier, ce qui n'était pas un problème. C'est pourquoi nous avons besoin des deux voitures stratégiquement parlant, afin que Mercedes ne dispose plus de cette option."

partages
commentaires

Related video

Williams fêtera ses 750 Grands Prix de F1 à Monaco
Article précédent

Williams fêtera ses 750 Grands Prix de F1 à Monaco

Article suivant

Les notes du Grand Prix d'Espagne 2021

Les notes du Grand Prix d'Espagne 2021
Charger les commentaires