Red Bull espère faire aussi bien au Canada qu'à Monaco

partages
commentaires
Red Bull espère faire aussi bien au Canada qu'à Monaco
2 juin 2008 à 19:04

Fabrice Lom, responsable des opérations de Renault chez Red Bull Racing, passe en revue son week-end monégasque

Fabrice Lom, responsable des opérations de Renault chez Red Bull Racing, passe en revue son week-end monégasque.

Fabrice, quel jugement portez-vous sur la prestation de Red Bull Racing à Monaco ?


Cette prestation a été excellente. Notre voiture n’était pas adaptée à la piste lors des roulages de jeudi, mais les ingénieurs ont dépouillé les données dans la soirée et ils ont trouvé des pistes intéressantes. Ils ont énormément travaillé et, dès le samedi matin, le comportement des RB4 était bien meilleur. Le résultat ? Les deux voitures sont entrées en troisième partie de qualifications. C’était très encourageant.

Comment préparez-vous le Grand Prix du Canada ?


Le circuit est très différent de Monaco mais certaines caractéristiques sont assez semblables. Il faut notamment travailler sur l’arrivée de la puissance à bas régime afin de privilégier la motricité en sortie de virage lent. Montréal est aussi un circuit à faible appui et forte vitesse de pointe : il faut donc des chevaux à haut régime. Nous avons également étudié la météo afin d’adapter la longueur des trompettes d’admission.

Les moteurs utilisés à Monaco et qui devront disputer la course de Montréal ce week-end ont-ils souffert ?


Il est clair que les surrégimes répétés pourraient avoir mis les soupapes à rude épreuve. Cela dit, une grande partie de la course à Monaco s’est déroulée sur piste mouillé. Le problème est donc très limité, voire inexistant.

Quelles sont les ambitions de l’équipe pour ce Grand Prix du Canada ?


Difficile à dire. Nous pensions ne pas être à l’aise en Turquie et à Monaco, mais nous y avons marqué de gros points et étions dans le coup. Cela signifie que notre voiture est compétitive sur tous les types de terrains. L’ambition est donc d’augmenter notre capital de points pour, peut-être, passer devant Williams en entrant dans le Top 8 pour la sixième fois d’affilée.

Source : ING Renault F1 Team

Article suivant
Symonds : "Nous pourrons être compétitifs au Canada"

Article précédent

Symonds : "Nous pourrons être compétitifs au Canada"

Article suivant

Premier test important pour le circuit de Valence

Premier test important pour le circuit de Valence
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Red Bull Racing Boutique , Williams