Red Bull - Être troisième n'est pas acceptable à moyen terme

Les deux premiers Grand Prix de la saison ont placé Red Bull Racing dans une situation embarrassante, puisque l'écurie de Milton Keynes pointe à la sixième place du championnat, certes très provisoire, mais derrière l'écurie sœur Toro Rosso. Une situation qui n'est pas acceptable pour l'écurie quadruple Championne du Monde, qui a tiré le signal d'alarme dès Melbourne, quitte à sacrifier ses relations avec Renault.

"C'est un appel à se réveiller pour les gens de Viry et ils ont promis une augmentation significative de la performance en cours de saison, qui nous permettra de nous rapprocher de nouveau", prévient Helmut Marko sur le site officiel de la F1.

Le consultant de Red Bull n'est pas étranger à la guerre des mots qui a fait rage entre l'écurie autrichienne et son partenaire moteur durant deux semaines, avant que le drapeau blanc ne soit hissé pour travailler à un retour au premier plan.

Compte tenu des difficultés d'intégration du V6 Renault et du déficit de performance de ce dernier, les objectifs sont toutefois revus à la baisse pour 2015. Une situation qui ne pourra pas durer.

Des objectifs revus à la baisse à court terme

"Toro Rosso devrait être 5e et Red Bull Racing 3e. Avec le handicap que nous avons cette année avec l'unité de puissance, nous pourrions dire que c'est bien pour cette saison, mais pas à moyen terme", précise Marko.

"Nous sommes significativement derrière Mercedes. Ils dominent clairement. Mais comme les règles ne sont pas ouvertes, cela signifie que nous sommes autorisés à faire des changements uniquement à une échelle très limitée qui rend les choses très difficiles, si ce n'est impossibles, pour rattraper le retard."

Après la débâcle de Melbourne et Sepang, Red Bull et Renault ont modifié une partie de leur organisation pour tenter de revenir au niveau le plus rapidement possible lors des courses à venir.

"Nous avons désormais mis en place un système qui définit clairement qui a quelles responsabilités, car il y a eu des erreurs commises par le passé du côté de Renault aussi bien que du nôtre puisque les deux compagnies ont des cultures différentes."

A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Red Bull Racing
Type d'article Actualités
Tags marko, objectifs, red bull