Formule 1
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Red Bull explique l'agitation autour des voitures avant le départ

partages
commentaires
Red Bull explique l'agitation autour des voitures avant le départ
Par :
15 juil. 2019 à 09:19

Red Bull Racing a donné la raison de l'intervention d'urgence qui a été faite sur les deux monoplaces avant le départ du Grand Prix de Grande-Bretagne.

Après le Grand Prix de Grande-Bretagne, Red Bull Racing a donné des explications au sujet de l'agitation qui a eu lieu autour des deux RB15 sur la grille, quelques minutes avant que le départ ne soit donné à Silverstone. Sur la monoplace de Max Verstappen, puis sur celle de Pierre Gasly, les mécaniciens de l'écurie autrichienne sont intervenus en nombre et dans l'urgence au niveau de l'aileron arrière, mais cet incident n'a ensuite pas compromis la course pour l'un ou l'autre pilote. 

Cette activité autour des deux voitures sur la grille était évidemment inhabituelle, et a engendré une part de stress et d'urgence puisqu'il a fallu obtenir l'autorisation de la FIA. Les autos se trouvant sous le régime du Parc Fermé dès le début des qualifications la veille, toute modification doit en effet être rapportée aux instances. 

Lire aussi:

"L'un de nos mécaniciens qui faisait des vérifications a découvert une fissure sur l'aileron arrière de Max, donc nous avons demandé la permission de le changer", explique Christian Horner, directeur de Red Bull Racing. "Ensuite, il y a eu une inspection du côté de Pierre, et nous pouvions distinguer le début d'une fissure qui apparaissait au même endroit. La permission de les changer a été donnée pour les deux, par mesure de sécurité, et c'est ce que nous avons fait."

Les dérives latérales des deux ailerons arrière ont ainsi été remplacées juste avant le départ. Red Bull a également ajouté de l'adhésif et de la colle pour s'assurer de ne pas voir le phénomène se reproduire en course. "Le scotch n'allait pas vraiment renforcer l'aileron, c'était surtout de la colle", confirme Horner. 

Pendant le Grand Prix, Verstappen et Gasly n'ont finalement rencontré aucun problème avec leur aileron arrière, sur un tracé de Silverstone où les vitesses élevées de passage en courbe soumettent les monoplaces à des forces importantes, parmi les plus hautes enregistrées durant la saison. 

Article suivant
Mercedes avait laissé la liberté stratégique à Hamilton et Bottas

Article précédent

Mercedes avait laissé la liberté stratégique à Hamilton et Bottas

Article suivant

Steiner pique une grosse colère contre Grosjean et Magnussen

Steiner pique une grosse colère contre Grosjean et Magnussen
Charger les commentaires