Red Bull explique le déficit de Ricciardo en vitesse de pointe

Selon Red Bull, une légère perte de puissance et une hauteur de caisse trop basse ont nui au niveau de performance de Daniel Ricciardo au Grand Prix du Japon.

Des comparaisons télémétriques entre Daniel Ricciardo et son coéquipier Max Verstappen ont montré qu'il perdait du temps en ligne droite, environ 0,07 seconde dans la pleine charge qui mène au 130R et presque autant dans la ligne droite des stands.

Cette différence vaut donc plus d'un dixième de seconde au tour, alors que seuls 62 millièmes de seconde séparaient les deux Red Bull en qualifications. De plus, à cause de sa position sur la grille, Ricciardo a dû prendre le départ du côté légèrement humide de la piste, perdant du terrain dans son envol. Il n'est pas parvenu à remonter par la suite.

Les analyses ont désigné plusieurs facteurs comme responsables du manque de vitesse de pointe de l'Australien : une variation de puissance à cause d'un problème sur le compteur du débit de carburant et un moteur en fin de vie, ainsi qu'un fond plat qui frottait trop par terre.

Christian Horner, directeur de l'écurie, a toutefois bon espoir que ces problèmes soient résolus lorsque ses pilotes recevront une unité de puissance neuve pour le prochain Grand Prix, à Austin.

"Daniel avait l'air d'avoir une vitesse de pointe légèrement inférieure, et le département moteur a étudié la situation", explique Horner. "Les moteurs arrivent vers leur fin de vie en ce moment."

"De plus, sa voiture touchait peut-être un peu par terre dans la ligne droite également, mais je suis sûr que le département moteur va étudier cela de façon approfondie. Mais les deux pilotes vont avoir leur cinquième et dernier moteur pour la prochaine course."

Vaincre Ferrari au championnat

Selon Horner, maximiser les chances de Red Bull lors des dernières courses sera crucial, l'équipe étant dans une lutte serrée avec Ferrari pour la deuxième place du championnat des constructeurs, disposant actuellement de 50 points d'avance.

"C'est là que les revenus financiers sont distribués", rappelle le Britannique. "En plus de la fierté, il y a également des implications financières. La deuxième place est particulièrement importante pour la situation budgétaire de l'an prochain."

Quel rapport de force attendre pour les quatre derniers Grands Prix de la saison ? "Je pense que cela va beaucoup fluctuer. Espérons que les deux prochains circuits ne seront pas trop mauvais. Le Brésil devrait convenir à Ferrari, et Abu Dhabi est sûrement neutre", conclut-il.

Artwork Red Bull RB12 2016 de Daniel Ricciardo
Artwork Red Bull RB12 2016 de Daniel Ricciardo
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP du Japon
Circuit Suzuka
Pilotes Daniel Ricciardo
Équipes Red Bull Racing
Type d'article Actualités
Tags christian horner