La faiblesse de Red Bull en qualifs met "trop de pression" aux pilotes

partages
commentaires
La faiblesse de Red Bull en qualifs met
Adam Cooper
Par : Adam Cooper
20 mai 2018 à 12:30

Le directeur de Red Bull, Christian Horner, a déclaré que l'absence de modes moteur de qualifications pour les unités de puissance Renault limitait la RB14 et mettait une pression supplémentaire sur les pilotes en Q3.

Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Jake Dennis, Red Bull Racing RB14
Jake Dennis, Red Bull Racing RB14
Jake Dennis, Red Bull Racing RB14
Jake Dennis, Red Bull Racing RB14
Jake Dennis, Red Bull Racing RB14

Max Verstappen et Daniel Ricciardo ont seulement débuté aux cinquième et sixième places à Barcelone, mais ont affiché un rythme intéressant en course, le Néerlandais surmontant des dégâts sur l'aileron avant pour battre Sebastian Vettel et monter sur le podium, alors que l'Australien a lui inscrit le meilleur tour de l'épreuve.

Horner croit que ses pilotes obtiendraient de bien meilleurs résultats s'ils pouvaient s'élancer plus haut sur la grille. "Je pense que le facteur clé pour nous est d'essayer d'améliorer notre compétitivité le samedi après-midi, parce que la position sur la grille est très importante."

"Cela met trop de pression sur les pilotes en Q3, parce qu'ils doivent trouver encore plus de performance, parce que nous n'avons pas la capacité de lutter contre les modes moteur de nos rivaux. Avec un peu de chance, autour de Montréal, il y aura l'introduction du prochain moteur. Nous espérons une hausse de performance."

Quand il lui est demandé si elle va être significative, il répond : "C'est une question pour Renault", avant ajouter : "Je pense que la position en piste fait tout sur un circuit comme celui-ci [Barcelone]. Malheureusement, les dégâts faits le samedi compromettent votre course sur une piste comme ça le dimanche."

"En regardant le rythme de la voiture elle semblait au niveau de ce que Lewis [Hamilton] pouvait faire, surtout dans la seconde moitié de course. Le problème que quand on est pris dans le trafic, on endommage la voiture, quand on est dans l'air propre, c'est bien plus facile à gérer."

"[Daniel] arrivait sur les retardataires et nous avons en fait baissé la puissance du moteur. Donc je pense que ce qui est encourageant c'est que les améliorations ont toutes correctement fonctionné ce week-end et de nouveau nous avons démontré avoir une voiture compétitive le dimanche après-midi."

Horner voit la troisième place de Verstappen au volant d'une monoplace abîmée comme un boost arrivé au bon moment pour le Néerlandais, qui a connu un début d'exercice difficile. "Je pense que ça a été un bon week-end pour Max. C'est bien d'obtenir son premier podium, ça va booster sa confiance. Ça lance sa saison. Je pense que pour tout sportif, quand on connaît des moments difficiles, c'est toujours bon de réaliser un bon résultat et d'être lancé."

Prochain article Formule 1
Todt défend le "miracle" des changements réglementaires pour 2019

Previous article

Todt défend le "miracle" des changements réglementaires pour 2019

Next article

Technique - Les innovations vues en essais à Barcelone

Technique - Les innovations vues en essais à Barcelone
Load comments

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Red Bull Racing Shop Now
Auteur Adam Cooper
Type d'article Actualités