Red Bull fait face à des "difficultés complexes"

Chez Red Bull Racing, il ne reste plus que quatre jours d'essais à Bahreïn cette semaine pour tenter de se préparer au mieux avant le coup d'envoi de la saison à Melbourne, le 16 mars prochain

Chez Red Bull Racing, il ne reste plus que quatre jours d'essais à Bahreïn cette semaine pour tenter de se préparer au mieux avant le coup d'envoi de la saison à Melbourne, le 16 mars prochain.

En proie à de sérieux problèmes avec l'unité de puissance Renault Energy depuis le premier roulage à Jerez, l'écurie Championne du Monde accumule les soucis à chaque journée d'essais qui passe. A ce titre, les tests de la semaine dernière n'ont pas été rassurants comme ils auraient dû l'être pour l'écurie de Milton Keynes.

"Nous sommes dans des difficultés complexes", reconnait Helmut Marko, conseiller spécial de Red Bull, dans le Salzburger Nachrichten. "Nous pouvons résoudre cela uniquement en collaboration avec Renault. Malheureusement, nous allons de problème en problème et nous sommes clairement en retard."

Demain, Daniel Ricciardo reprendra la piste pour deux journées d'essais, avant de céder le volant à Sebastian Vettel à Sakhir. Dimanche soir, c'en sera terminé des essais hivernaux. Ces quatre jours seront-il suffisants pour relever la tête ?

"C'est ouvert et on ne peut rien prédire", répond Marko. "Nous allons avoir des développements pour le troisième test à Bahreïn mais, comme je l'ai dit, tout est très complexe."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Sebastian Vettel , Daniel Ricciardo
Équipes Red Bull Racing
Type d'article Actualités