Red Bull : Ferrari était intéressé par une fourniture moteur

D'après les révélations de Christian Horner, Red Bull a eu des "discussions exploratoires" avec Ferrari au sujet de la fourniture d'un groupe propulseur en 2022, avant de finalement fonder son propre département moteur.

Red Bull : Ferrari était intéressé par une fourniture moteur

En octobre dernier, le partenaire moteur de Red Bull, Honda, annonçait son départ de la Formule 1 au terme de la saison 2021, laissant l'équipe quadruple Championne du monde à la recherche d'un nouveau motoriste. Ne l'ayant pas trouvé, Red Bull a obtenu le gel du développement de l'unité de puissance, a racheté la propriété intellectuelle des moteurs Honda et a fondé Red Bull Powertrains, son nouveau département moteur.

Le choix de l'équipe s'explique par le nombre de motoristes disponibles sur le marché, car seuls Mercedes, Renault et Ferrari proposeront des moteurs V6 en 2022. Invité sur Beyond the Grid, le podcast officiel de la F1, Christian Horner a révélé que Ferrari était la seule structure à avoir montré une réelle volonté de négocier, néanmoins la réticence de Red Bull à redevenir une équipe cliente a été un obstacle bien trop important.

"Le plus naturel était d'avoir une discussion avec les fournisseurs existants", s'est souvenu le chef d'équipe. "Avec Mercedes, la conversation a été très brève, évidemment Toto [Wolff] n'était pas particulièrement enthousiaste à ce sujet. Avec Renault, leurs aspirations n'incluaient pas la fourniture d'une équipe comme Red Bull. Ferrari était le plus disposé, nous avons eu quelques discussions exploratoires. Mais être un client, donc devoir accepter toute l'intégration, surtout avec le nouveau règlement, était une pilule très dure à avaler."

Lire aussi :

"C'est alors que nous avons commencé à explorer la possibilité de relever ce défi à la manière de Red Bull et voir si nous pouvions conclure un accord avec Honda. Le gel était capital, sinon nous n'aurions pas eu la capacité de développer un moteur. Prendre le contrôle de notre propre destin est un grand pas et un pas audacieux, et le faire à Milton Keynes fait de nous la seule équipe autre que Ferrari à n'avoir qu'une seule installation."

Pour l'heure, l'ultime saison de Honda en catégorie reine est une réussite. Red Bull a déjà remporté six victoires et mène le classement des constructeurs tandis que Max Verstappen compte huit points d'avance sur Lewis Hamilton au classement des pilotes.

"Nous aurions aimé que [Honda] reste plus longtemps", a expliqué Horner. "Nous sommes sur le point de geler les trois prochaines années, donc les coûts seront plus contrôlés. [Honda] a travaillé très dur pour devenir compétitif. L'année prochaine, nous chercherons à maintenir une certaine relation. Évidemment, je ne vais pas entrer dans les détails des discussions mais nous espérons trouver un accord rapidement. En tant que motoriste, partir de zéro est un énorme défi."

partages
commentaires

Related video

Red Bull "convaincu à 100%" que Tsunoda gagnera en F1

Article précédent

Red Bull "convaincu à 100%" que Tsunoda gagnera en F1

Article suivant

L'avantage inattendu de la course sprint

L'avantage inattendu de la course sprint
Charger les commentaires