128 tours pour Red Bull et Honda : "Jusqu'ici, tout va bien"

partages
commentaires
128 tours pour Red Bull et Honda :
Par :
18 févr. 2019 à 17:55

Red Bull Racing peut se réjouir d'avoir bouclé une première journée studieuse à Barcelone, qui tend à confirmer les bonnes bases sur lesquelles a débuté sa nouvelle collaboration avec Honda. Pour juger la performance, il faudra attendre.

Si une première journée d'essais hivernaux ne permet en aucun cas de préjuger d'une quelconque hiérarchie, elle peut livrer quelques signaux. Ceux en provenance du nouvel attelage Red Bull-Honda sont positifs ce lundi, et se résument probablement en un seul chiffre : 128. C'est le nombre de tours bouclés par la RB15 à Barcelone, livrant un premier indicateur de fiabilité, bien que loin d'être définitif. 

Auteur du quatrième chrono du jour, Max Verstappen ne s'est pas épanché sur les détails de sa journée de roulage, mais le Néerlandais est apparu optimiste devant les micros. "Jusqu'ici, tout va bien", a-t-il lâché avec le sourire. "Ça s'est plutôt bien passé, on a fait pas mal de tours, donc nous sommes contents de ça. Ce n'est que le premier jour, donc nous ne pouvons pas dire grand-chose."

Voir aussi :

C'est finalement Christian Horner qui en dit le plus sur la manière dont les choses se déroulent jusqu'à présent avec Honda. Logiquement, le directeur de l'écurie autrichienne refuse d'aborder le thème de la performance, et rappelle que ces quatre premiers jours d'essais font l'objet d'un but quasi unique : accumuler un maximum de tours de piste.

"Le principal objectif est d'accumuler les kilomètres et de comprendre ce mariage complexe entre le moteur et le châssis, afin de nous assurer que tous les deux fonctionnent en harmonie, ce qui semble bien être le cas jusqu'à présent", précise le Britannique. "Vraiment, cette semaine il s'agit d'engranger les kilomètres. Ces autos génèrent une immense quantité de données aujourd'hui, qui sont transmises en direct à l'usine de Milton Keynes de manière à ce que nos ingénieurs les analysent. Nous cherchons à apprendre les caractéristiques, comprendre les forces et les faiblesses de la voiture, de manière à définir la direction de notre développement pour les mois à venir."

"Une horlogerie suisse" à l'arrière de la RB15

Max Verstappen, Red Bull Racing RB15

Après le shakedown réussi de la semaine dernière, Red Bull Racing n'a pas raté son entrée en matière en respectant son tableau de marche lors du premier jour. Le fruit d'un travail une nouvelle fois salué entre tous les départements de l'écurie et ceux de Honda.

"Au bout du compte, la puissance est le facteur dominant", reconnaît Christian Horner. "Mais je dois dire que l'installation de ce moteur dans le châssis est probablement la meilleure que nous ayons jamais connue. Quand on regarde comment il est intégré, c'est vraiment de toute beauté, et toute l'équipe d'ingénierie a travaillé collectivement avec Honda pour faire un excellent travail. On dirait une horlogerie suisse à l'arrière de notre châssis."

"Je crois que nous avions déjà vu l'an dernier avec Toro Rosso que de grands progrès avaient été faits [par Honda], et notre décision était bien sûr basée sur ce que nous pouvions constater et mesurer. Et je dois dire que jusqu'à maintenant, nous avons été très impressionnés par tout ce que nous avons vu. C'est la première fois en douze mois qu'il y a quatre moteurs complets à l'usine. Ce n'est jamais arrivé auparavant."

Mardi, pour la seconde journée d'essais en Catalogne, c'est Pierre Gasly qui sera au volant de la RB15. 

Article suivant
Barcelone, J1 - Vettel et Ferrari donnent le ton

Article précédent

Barcelone, J1 - Vettel et Ferrari donnent le ton

Article suivant

Vettel salue une Ferrari "très proche de la perfection"

Vettel salue une Ferrari "très proche de la perfection"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement Essais hivernaux de Barcelone
Catégorie Lundi
Pilotes Max Verstappen Boutique
Équipes Red Bull Racing Boutique
Auteur Basile Davoine
Be first to get
breaking news