Honda a "évidemment fait de bons progrès" cet hiver

partages
commentaires
Honda a
Par :
6 févr. 2019 à 15:40

À une semaine de la présentation de sa nouvelle monoplace, Red Bull se montre optimiste quant aux "bons progrès" réalisés par Honda pendant l'hiver, tout en rappelant à quel point la prudence doit rester de mise pour savoir si cela suffira dès le début de saison.

Chez Red Bull Racing, Christian Horner estime que le motoriste japonais a de grandes chances d'avoir atteint ses objectifs au cours des dernières semaines, mais la part d'inconnu reste grandement liée au travail réalisé par la concurrence.

"Je pense qu'ils [Honda] ont connu un très bon hiver", a confié mardi le directeur de Red Bull, à Londres. "Red Bull Technology travaille avec Honda depuis maintenant douze mois, a fourni la boîte de vitesses et la transmission pour Toro Rosso. Nous avons donc vu leur évolution en coulisses. Ils font de bons progrès."

Lire aussi:

Performance d'abord, fiabilité ensuite ?

Outre la performance, la fiabilité est un domaine crucial dans lequel Honda doit progresser. L'an passé encore, le motoriste nippon a enduré de très nombreuses pénalités, même si le choix de transformer Toro Rosso en équipe laboratoire pour Red Bull Racing s'est avéré de plus en plus évident, notamment après l'officialisation de l'accord 2019.

Red Bull Racing RB14

"C'était évidemment un immense défi de faire 21 Grands Prix avec trois moteurs", rappelle Horner. "Nous préférerions voir une évolution constante, même si cela implique de prendre une ou deux pénalités en cours de route. Comme nous l'avons vu l'an dernier, l'incidence de ces pénalités peut être assez minime si c'est fait au bon endroit. Je pense que, tant que la progression et la trajectoire vont dans la bonne direction, il y a beaucoup d'optimisme au sein de l'équipe, à l'usine, et d'enthousiasme quant au travail en collaboration avec ce nouveau partenaire."

On payait un billet en première classe pour se retrouver en classe éco.

Christian Horner, au sujet du moteur Renault

Une collaboration nouvelle qui fait suite à celle devenue très tendue avec Renault au cours des dernières saisons. Et tandis que Honda a également connu des tensions dans son partenariat précédent avec McLaren, aucune des deux entités ne souhaite revivre une telle situation. Pour le moment, l'idylle a démarré sous les meilleurs auspices, mais pour Red Bull, peut-elle tourner au vinaigre comme avec Renault ?

"C'est un scénario très différent", promet Horner. "[Avec Renault] c'était une relation client-fournisseur très forte, pour laquelle on payait un billet en première classe pour se retrouver en classe éco. Beaucoup de frustration est née de ça. Et le management de Renault était différent de ce qu'il était lorsque nous avons débuté le partenariat. Avec Honda, il s'agit d'un véritable partenariat technique, il y a une responsabilité bien plus collective des deux côtés, ce n'est pas un scénario client-fournisseur."

Propos recueillis par Jonathan Noble

 

 

Article suivant
L'inventeur du HANS est décédé

Article précédent

L'inventeur du HANS est décédé

Article suivant

Le menu du Grand Prix de France Historique 2019 dévoilé

Le menu du Grand Prix de France Historique 2019 dévoilé
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Red Bull Racing Boutique
Auteur Basile Davoine