Red Bull s'impatiente face au manque de fiabilité

partages
commentaires
Red Bull s'impatiente face au manque de fiabilité
Par : Benjamin Vinel
11 avr. 2018 à 12:01

Avec deux problèmes techniques majeurs rencontrés au fil du week-end de Bahreïn, Red Bull Racing s'impatiente face au manque de fiabilité de sa RB14 à moteur Renault.

Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14, sur la grille
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 Tag Heuer, abandonne
La voiture de Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14 Tag Heuer, est ramenée
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14 Tag Heuer, après son abandon
La voiture de Daniel Ricciardo est évacuée
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 Tag Heuer, abandonne
Max Verstappen, Red Bull Racing sur une moto après son accident
Max Verstappen, Red Bull Racing sur une moto après son accident
Après son abandon, Daniel Ricciardo rentre sur un scooter

Max Verstappen est tombé en panne dès le début des Essais Libres 1 lorsqu'il a perdu toute puissance, alors que Daniel Ricciardo a été contraint à l'abandon au deuxième tour de la course lorsque son groupe propulseur s'est soudainement éteint, probablement à cause d'un problème de batterie. Verstappen ayant jeté l'éponge suite à son accrochage avec Lewis Hamilton, Red Bull est reparti de Bahreïn les mains vides.

L'abandon de Ricciardo a plusieurs conséquences, et pas seulement celle d'un zéro pointé au niveau des points : si sa batterie n'est pas réutilisable, il devra en utiliser une deuxième dès le troisième Grand Prix d'une saison où chaque monoplace a droit à un total de... deux batteries.

"Ce n'est pas la première fois que le problème rencontré par Ricciardo se produit", déclare Helmut Marko, conseiller de Red Bull en sport automobile, pour Motorsport.com. "Que peut-on faire quand on est complètement stoppé par un problème technique ?"

"Et nous avons manqué de chance avec Max, il a subi un tel choc. Cela a brisé la roue, et le différentiel a été endommagé dans l'impact. Nous devons résoudre nos problèmes en qualifications en premier lieu, mais nous avons besoin d'un moteur rapide et fiable."

Même son de cloche du côté de Christian Horner, directeur d'équipe, désabusé après une telle déconvenue : "Cette course est particulièrement frustrante pour nous parce qu'encore une fois, nous avons une voiture très compétitive."

"Perdre Daniel à cause de ce qui ressemble à une défaillance de la batterie, alors que ça se présentait bien pour lui, est extrêmement frustrant. Ce problème de batterie est en cours d'analyse, mais s'il s'agit de la cause principale, c'est la deuxième fois de l'année : une fois en essais de pré-saison, une fois ici. C'est un élément en dehors de notre contrôle."

Red Bull Racing se retrouve à la quatrième place du championnat des constructeurs, derrière McLaren, avec déjà 45 longueurs de retard sur la Scuderia Ferrari.

Propos recueillis par Adam Cooper

Prochain article Formule 1
Technique - Les changements cruciaux du fond plat de la Red Bull RB14

Previous article

Technique - Les changements cruciaux du fond plat de la Red Bull RB14

Next article

Le programme TV du Grand Prix de Chine

Le programme TV du Grand Prix de Chine