Formule 1
12 mars
-
15 mars
Prochain événement dans
42 jours
C
Grand Prix de Bahrein
19 mars
-
22 mars
Prochain événement dans
49 jours
02 avr.
-
05 avr.
Prochain événement dans
63 jours
C
Grand Prix de Chine
16 avr.
-
19 avr.
Prochain événement dans
77 jours
30 avr.
-
03 mai
Prochain événement dans
91 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
Prochain événement dans
98 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
Prochain événement dans
112 jours
04 juin
-
07 juin
Prochain événement dans
126 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
Prochain événement dans
133 jours
25 juin
-
28 juin
Prochain événement dans
147 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
Prochain événement dans
154 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
Prochain événement dans
168 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
Prochain événement dans
182 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
Prochain événement dans
210 jours
03 sept.
-
06 sept.
Prochain événement dans
217 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
Prochain événement dans
231 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
238 jours
08 oct.
-
11 oct.
Prochain événement dans
252 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
266 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
273 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
287 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
Prochain événement dans
301 jours

Red Bull : Mexico sera probablement la dernière chance de victoire

partages
commentaires
Red Bull : Mexico sera probablement la dernière chance de victoire
Par :
27 sept. 2018 à 07:29

Red Bull Racing estime que le Grand Prix du Mexique, le mois prochain, sera sa dernière opportunité de victoire cette saison à la régulière.

Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14 sur la grille
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09 EQ Power+, devant Sebastian Vettel, Ferrari SF71H, Max Verstappen, Red Bull Racing RB14, Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09 EQ Power+, Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14, Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H, et le reste du peloton au départ
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Christian Horner, directeur, Red Bull Racing, en conférence de presse
Sebastian Vettel, Ferrari SF71H
Sebastian Vettel, Ferrari SF71H
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09 EQ Power+, devant Sebastian Vettel, Ferrari SF71H
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14

Jusqu'à présent, Red Bull a remporté trois Grands Prix en 2018 grâce à Daniel Ricciardo (Chine, Monaco) et Max Verstappen (Autriche). À Singapour, sur une piste qui figurait sur la liste de celles cochées par l'écurie de Milton Keynes, Verstappen a lutté pour la victoire face à Lewis Hamilton, en vain.

Pour les six épreuves restant encore à disputer cette année, le rendez-vous au Mexique est le dernier identifié par Red Bull pour tenter de décrocher un quatrième succès sans compter sur des circonstances de course venant bouleverser la hiérarchie. La piste de Mexico avait d'ailleurs réussi à l'équipe autrichienne l'an passé, puisque Verstappen s'y était imposé.  

"Je pense que, de façon réaliste, Mexico est probablement la seule chance qu'il nous reste, dans des circonstances normales", confie le directeur de Red Bull Racing, Christian Horner. "J'espère que nous pourrons décrocher quelques podiums supplémentaires d'ici la fin de l'année."

Lire aussi :

Cette perspective de voir Red Bull s'immiscer dans la lutte pour la victoire ne déplaît pas à Mercedes, qui y voit un possible élément perturbateur pour Ferrari dans le duel qui oppose les deux écuries pour le titre mondial. C'est ce qui s'est produit à Singapour avec la présence de Verstappen au deuxième rang, qui a permis à Lewis Hamilton de prendre dix points à Sebastian Vettel et non sept.

"Red Bull était un véritable facteur à Singapour", reconnaît Toto Wolff dans le clan Mercedes. "Et s'ils pouvaient jouer un rôle plus important d'ici la fin de la saison, ce serait bien. C'est une bonne chose de les voir dans la lutte, c'est bien pour les fans et pour la course. Nous avons apprécié. Sur le papier, Mexico sera le prochain Grand Prix où ils devraient être très rapides, mais qui sait ce qui se passera à Sotchi et Suzuka."

Vettel peut-il faire comme en 2012 ?

Red Bull arbitre du match entre Hamilton et Vettel alors que 40 points séparent désormais les deux prétendants à une cinquième couronne mondiale ? Nul doute que Daniel Ricciardo et Max Verstappen ne se priveront pas de saisir la moindre opportunité, mais la donne peut également jouer en faveur de Ferrari.

Christian Horner estime d'ailleurs qu'il est bien trop prématuré d'estimer que Vettel a perdu quasiment toute chance de remporter le championnat, rappelant le scénario de la saison 2012.

"Habituellement il est très bon sous la pression", estime l'ancien patron du pilote allemand. "Il n'abandonnera certainement pas. Il avait une quarantaine de points de retard en 2012, je crois."

"Bien sûr, Lewis est actuellement aux commandes, il lui faut être régulier jusqu'à la fin de l'année. Ce sera vraisemblablement une rude bataille [pour Ferrari] s'ils veulent revenir. Ferrari a une voiture très rapide, il y a encore six Grands Prix, 150 points à prendre. Tout peut encore arriver, mais Lewis a une victoire et une troisième place d'avance. Il a l'air en forme."

Article suivant
Pas (encore) de F1 pour les protégés de Honda

Article précédent

Pas (encore) de F1 pour les protégés de Honda

Article suivant

La F1 rétablit l'ancien Live Timing via une application

La F1 rétablit l'ancien Live Timing via une application
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Red Bull Racing Boutique
Auteur Basile Davoine