Red Bull cherche le "mot de passe" qui libérera son potentiel

Red Bull Racing demeure en quête d'une meilleure compréhension de sa monoplace, après des performances mitigées lors des deux premiers Grands Prix de la saison.

Red Bull cherche le "mot de passe" qui libérera son potentiel

Depuis le début de la saison 2019, Max Verstappen et surtout Pierre Gasly peinent à tirer le maximum de la Red Bull RB15, que ce soit en qualifications ou en course, bien que le Néerlandais se soit quand même illustré en se classant troisième et quatrième des deux premières manches de l'année.

En effet, Verstappen ne cachait pas pour autant son mécontentement quant au comportement de sa nouvelle monture, et Gasly non plus ; le directeur d'équipe Christian Horner confirme les dires de ses pilotes.

Lire aussi:

"La voiture est délicate actuellement", reconnaît Horner suite au Grand Prix de Bahreïn. "Notre fenêtre d'exploitation optimale semble être très étroite et je crois que Max a extrêmement bien composé avec ce facteur, mais ça a été plus dur pour Pierre. Ça viendra, j'en suis sûr."

"Il nous faut trouver davantage de performance. Ferrari était très compétitif ici. Mercedes a eu de la chance et a signé le doublé, mais c'est Ferrari qui dominait. Essayer de comprendre quelles sont nos forces et nos faiblesses par rapport à Ferrari sur ce tracé est très important. On aurait cru que c'était une équipe différente d'il y a deux semaines. Et vice versa avec Mercedes. Il nous faut juste comprendre quel est le mot de passe magique."

Horner a été particulièrement impressionné par la puissance du moteur au cheval cabré, bien que la vitesse maximale du Grand Prix de Bahreïn ait été atteinte par la Toro Rosso-Honda d'Alexander Albon. À Melbourne, Gasly et Verstappen avaient signé le doublé dans ce classement, mais cela pouvait être en partie lié à des réglages impliquant moins de traînée en ligne droite.

"On croirait que Ferrari est à un rapport de vitesse supérieur", insiste Horner. "Leur niveau de performance en ligne droite est extrêmement impressionnant. Nous avons des choses à résoudre du côté du châssis ; le moteur continue de faire de bons progrès. Notre priorité est donc d'essayer de comprendre les problèmes de pneus et de mettre la voiture dans une bonne fenêtre d'exploitation."

"Course solide" pour Gasly

Le Britannique a par ailleurs tenu à saluer la performance réalisée à Sakhir par Pierre Gasly, auteur d'un début de saison difficile au niveau des résultats purs. Devancé de quatre dixièmes par Verstappen, le Français n'est pas parvenu à franchir le cap de la Q2, mais il a ensuite pris la huitième place de la course grâce à des dépassements sur Alexander Albon (deux fois), Sergio Pérez et Daniel Ricciardo.

"C'était important pour Pierre de réaliser une course solide, et c'est ce qu'il a fait", souligne Horner. "J'ai trouvé certains de ses dépassements, particulièrement sur Pérez, très impressionnants. Son rythme dans l'air propre, surtout en seconde moitié de course, était compétitif."

"Je pense donc qu'il va en tirer beaucoup de confiance. Une fois qu'il commencera à se qualifier plus haut sur la grille, il aura la vie bien plus facile. Il a été compétitif, il s'est bien battu, il a dû dépasser quelques voitures. Il a beaucoup de choses à tirer de ce week-end et à maintenir lors des courses à venir."

 
partages
commentaires
Mercedes victime d'une "petite fuite d'eau" à Sakhir

Article précédent

Mercedes victime d'une "petite fuite d'eau" à Sakhir

Article suivant

L'idée d'une adoption reportée des règles 2021 ne fait pas l'unanimité

L'idée d'une adoption reportée des règles 2021 ne fait pas l'unanimité
Charger les commentaires