Red Bull pourrait revenir à la Spec B du moteur Renault en Russie

partages
commentaires
Red Bull pourrait revenir à la Spec B du moteur Renault en Russie
Par : Basile Davoine
18 sept. 2018 à 09:20

Red Bull Racing n'exclut pas de sacrifier son Grand Prix de Russie à la fin du mois en écopant de pénalité moteur sur la grille, pour étonnamment revenir à la Spécification B du moteur Renault.

Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14, sort de son stand
Christian Horner, directeur, Red Bull Racing, en conférence de presse
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09 EQ Power+, devant Sebastian Vettel, Ferrari SF71H, Max Verstappen, Red Bull Racing RB14, Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09 EQ Power+, Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H, et le reste du peloton au départ
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14, en lutte avec Sebastian Vettel, Ferrari SF71H, au départ
Otmar Szafnauer, team principal Racing Point Force India et Cyril Abiteboul, directeur général Renault Sport F1 sur la grille

Renault a mis a disposition de ses équipes clientes la Spécification C de son unité de puissance à partir de Monza, tout en renonçant à l'utiliser pour son écurie d'usine. Le Losange a prévenu que cela représentait un risque pour la fiabilité du bloc, risque couru par Red Bull afin de gagner en puissance.

À Singapour, Max Verstappen est parvenu à se qualifier sur la deuxième place de la grille de départ, et à conserver cette position en course, mais le week-end n'a pas été de tout repos pour autant. Red Bull a ainsi fait face à des problèmes techniques, le bloc conçu à Enstone provoquant des ratés difficiles à gérer et qui ont affecté aussi bien le pilote néerlandais que son coéquipier Daniel Ricciardo.

Lire aussi :

Red Bull espère que Renault va pouvoir régler rapidement les problèmes de cartographie avec sa nouvelle spécification, mais Christian Horner a révélé qu'il n'était pas exclu de revenir à la Spec B. Le tracé de Sotchi offrant des possibilités de dépassement en cas d'un départ depuis le fond de grille, il pourrait être le lieu idéal pour que les RB14 renouvelle une dernière fois leur stock de composants moteur.

"C'est quelque chose qui, espérons-le, sera affiné pour la prochaine fois où nous utiliserons ce moteur", confie Horner au sujet des problèmes de cartographie de la Spec C. "La probabilité est que nous utiliserons le moteur Spec B au prochain Grand Prix. Nous devrons analyser ça avant d'aller à Sotchi, mais malheureusement, il semble que nous allons encourir des pénalités."

Le fait de prendre des pénalités à Sotchi permettrait de garantir à Red Bull d'avoir suffisamment de composants moteur pour terminer la saison sans compromettre ses chances sur des tracés où la RB14 pourrait briller.

À Singapour, les problèmes rencontrés avec l'unité de puissance trouveraient leur origine dans une mauvaise configuration de la cartographie pour des conditions trop humides.

"Le problème est venu de la génération du couple avec ces conditions atmosphériques, et le moteur n'était pas optimisé", précise Christian Horner. "Ça a été un problème tout au long du week-end, encore plus dans les tours lents."

"Les gars ont fait du bon boulot pour arranger ça du mieux qu'ils pouvaient. Mais nous avions une génération du couple inconstante, et ça a posé des problèmes de synchronisation de la boîte de vitesses, et de passage en mode sécurité."

Prochain article Formule 1
Komatsu impressionné par le sang-froid de Grosjean

Article précédent

Komatsu impressionné par le sang-froid de Grosjean

Article suivant

Ricciardo ne visera pas le podium avec Renault avant 2020

Ricciardo ne visera pas le podium avec Renault avant 2020
Charger les commentaires