Red Bull n'est pas loin devant, estime McLaren

Lors du Grand Prix d’Europe à Valence, Sebastian Vettel avait dominé de façon très nette le début du Grand Prix avant de devoir abandonner à cause d’un problème d’alternateur

Lors du Grand Prix d’Europe à Valence, Sebastian Vettel avait dominé de façon très nette le début du Grand Prix avant de devoir abandonner à cause d’un problème d’alternateur. Beaucoup avaient alors eu l’impression de retrouver la Red Bull dominatrice des années précédentes.

Pour Sam Michael, directeur sportif de l’écurie McLaren, le rythme affiché par Red Bull en course n’est pas inquiétant, il est dû à la spécificité du tracé espagnol même s’il reconnaît que Red Bull a fait des progrès.

“Cet avantage est probablement dû à la spécificité du tracé. En général, Valence n’est pas un tracé qui nous réussit, mais Silverstone est définitivement un circuit qui convient mieux aux qualités de notre voiture,” explique Sam Michael.

“Cependant, Red Bull a fait un pas en avant, mais je ne pense pas qu’il soit aussi grand que le rythme affiché par Vettel au début du Grand Prix.”

“Quand nous serons à Silverstone, nous saurons si c’est le cas, mais je serais vraiment surpris s’ils maintenaient un avantage d’une seconde au tour sur le reste du peloton,” conclut Michael.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Sebastian Vettel
Équipes McLaren
Type d'article Actualités