Red Bull ne craint pas l'avenir sans Vettel

Christian Horner rejette l'idée d'une perte irrémédiable en voyant Vettel ne pas honorer son contrat Red Bull jusqu'au bout

Christian Horner rejette l'idée d'une perte irrémédiable en voyant Vettel ne pas honorer son contrat Red Bull jusqu'au bout.

Celui-ci courait en effet jusqu'au terme de la saison 2015, mais le départ d'Adrian Newey de l'activité quotidienne du team à compter de l'an prochain, les problèmes de l'unité de puissance Renault, l'envie de trouver un nouveau défi personnel, l'attrait intrinsèque du cheval cabré et de sa popularité, associés à la difficulté rencontrée face à un Daniel Ricciardo faisant tomber sa réputation en miettes…auront convaincu Vettel de saisir son opportunité avec Ferrari.

"Daniil est un talent très excitant et c'est une nouvelle aube excitante pour Red Bull Racing", lance Horner. "Est-ce que cela nous laisse dans le désarroi? Non. Nous avons un pilote fantastique en Daniel Ricciardo. Lorsque nous avons pris Seb quand il était jeune pilote, nous avons démontré qu'investir dans les jeunes pilotes fonctionne".

Pour Red Bull, tout est question de cycle, et c'est un nouveau défi que le team autrichien se lance avec deux pilotes disposant encore d'une marge de progression immense.

"Je pense qu'il s'agit du début d'un nouveau cycle, et des choses se produisent au cours des cycles. Adrian est encore très présent et très impliqué dans la voiture de l'an prochain et dans le futur de l'équipe. Inévitablement, cela arrive toujours à un moment; c'est arrivé aujourd'hui, et il est temps d'aller de l'avant".

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Daniel Ricciardo , Adrian Newey
Équipes Red Bull Racing , Ferrari
Type d'article Actualités