Red Bull assuré d'une "parité absolue" avec le moteur Renault

partages
commentaires
Red Bull assuré d'une
Pablo Elizalde
Par : Pablo Elizalde
31 déc. 2016 à 09:00

Directeur de Red Bull Racing, Christian Horner assure que Renault a garanti à son équipe une "parité absolue" en matière de fourniture moteur, alors que le contrat entre les deux entités se prolonge pour au moins les deux prochaines saisons.

Christian Horner, Team Principal Red Bull Racing et Cyril Abiteboul, Directeur Général Renault Sport F1
Christian Horner, Team Principal Red Bull Racing avec Frédéric Vasseur, directeur de la compétition Renault Sport F1 Team et le Dr Helmut Marko, Red Bull Motorsport
Christian Horner, Team Principal Red Bull Racing
Kevin Magnussen, Renault Sport F1 Team RS16 envoie des étincelles dans les airs
Max Verstappen, Red Bull Racing RB12
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing teste les pneus Pirelli 2017

Après une année 2015 désastreuse pour leurs relations, Red Bull Racing et Renault ont tout de même maintenu leur partenariat cette saison. S'il s'agissait en premier lieu d'un choix par défaut pour Red Bull, les contours redéfinis de l'entente et la possibilité de rebadger les moteurs français au nom du sponsor TAG Heuer ont changé la donne. Surtout, les performances de l'unité de puissance de la marque au losange se sont significativement améliorées, et Red Bull a pu décrocher deux victoires tout en revenant à la deuxième place du championnat constructeurs.

Suffisant pour que, dès le Grand Prix de Monaco, au mois de mai dernier, la décision soit prise de prolonger la fourniture moteur pour deux saisons supplémentaires, et de l'étendre à nouveau à Toro Rosso pour 2017 et 2018. Le tout dans les mêmes conditions qu'auparavant, insiste Christian Horner, qui précise que son écurie bénéficiera scrupuleusement des mêmes blocs que l'équipe d'usine de Renault.

"Nous avons la garantie d'une parité absolue, et fixer cette référence est excellent pour eux afin de s'évaluer", précise Horner. "Ils sont dans un processus de construction, et ils auront une référence immédiate de ce dont leur moteur est capable."

Horner reconnaît que les nombreux problèmes rencontrés par Renault en 2015 ont agi comme un véritable catalyseur pour lancer une nouvelle ère de progrès. Il espère désormais que le constructeur français aura, à terme, l'un des meilleurs moteurs de la grille, alors qu'une toute nouvelle unité de puissance a été conçue pour 2017.

"Je crois que, sur le plan moteur, les choses ont changé en interne", affirme Horner. "Après les difficultés que nous avons connues l'année dernière [2015], ce fut en fait le catalyseur pour un changement positif, et ce changement s'est produit, avec le bénéfice que nous avons commencé à voir tout au long de cette année."

"Tant que ça continuera comme ça, j'espère que ça pourra nous placer au cours des douze prochains mois dans une zone qui était celle où nous étions pendant l'ère des V8, à quelques pourcents du meilleur moteur. Et tant que leur propre équipe [d'usine] est concernée, je pense que nous sommes une excellente référence pour eux."

Prochain article Formule 1
Bottas - Des F1 2017 plus rapides et plus difficiles sur les longs relais

Previous article

Bottas - Des F1 2017 plus rapides et plus difficiles sur les longs relais

Next article

Livrées - Quand les écuries de F1 nous enfumaient !

Livrées - Quand les écuries de F1 nous enfumaient !

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Red Bull Racing , Renault F1 Team
Auteur Pablo Elizalde
Type d'article Actualités