Red Bull peut encore progresser grâce à l'intégration moteur

partages
commentaires
Red Bull peut encore progresser grâce à l'intégration moteur
Par :
8 avr. 2019 à 12:32

Red Bull Racing perçoit des gains de performance évidents à faire en améliorant encore l'intégration de l'unité de puissance Honda dans sa RB15.

Outre le devoir d'améliorer son châssis et d'apporter des corrections sur le plan aérodynamique, Red Bull Racing estime pouvoir faire progresser son package en améliorant encore l'intégration de l'unité de puissance Honda. L'équipe de Milton Keynes travaille main dans la main avec son nouveau motoriste depuis l'hiver dernier, et pense pouvoir progresser encore dans un domaine qui offrirait un gain de performance plutôt simple à débloquer.

Lire aussi:

"Nous pouvons voir des domaines sur lesquels mettre l'accent autour de l'unité de puissance", révèle Rob Marshall, directeur de l'ingénierie Red Bull. "Il n'y a pas forcément de grosses choses, mais il y a probablement quatre ou cinq domaines dans lesquels nous pensons que, si nous pouvions changer quelque chose, ce serait mieux. On additionne cinq choses de ce type, ou même trois parmi les cinq, et on obtient un gain tangible."

"C'est presque comme des gains gratuits, si vous voyez ce que je veux dire, car ça ne coûte rien en performance du côté de Honda. Il s'agit juste de faire des choses différemment et d'en bouger certaines. Ils sont très ouverts quant à nos suggestions, et nous comprenons également quand ils disent que quelque chose est un peu compliqué ou qu'on ne veut pas le faire car il y a un risque associé pour la fiabilité."

La lune de miel continue

Pierre Gasly, Red Bull Racing RB15

Entre Red Bull et Honda, les belles relations nouées en début de collaboration se poursuivent et permettent de continuer un développement commun pour améliorer le package dans sa globalité. "On peut dire que la lune de miel continue", admet Rob Marshall. "Honda est vraiment professionnel, ils sont très bien préparés et ils redoublent d'efforts. Ils comprennent ce qu'il nous faut et nous le comprenons aussi, donc ça se passe bien." 

Lire aussi:

"Nos relations avec Renault, c'est bien connu, étaient faites de hauts et de bas. Il y a des périodes où ils étaient franchement brillants et pleinement concentrés sur le fait de nous aider à être aux avant-postes. Ils ont acheté leur propre équipe et c'est compréhensible qu'ils y concentrent leur attention. Il y a certaines choses que nous ne pouvions pas faire." 

"Avec Honda, c'est assez différent. Nous nous réunissons et nous décidons ce qu'il y a de mieux. Lorsqu'il y a des réunions, nous ne parlons pas de ce qui rend l'unité de puissance meilleure ou la voiture plus rapide, nous parlons du développement qui permettra de marquer le plus de points, donc on prend aussi en compte le risque pour la fiabilité. C'est comme cela que nous décidons de faire quelque chose ou pas. C'est une approche assez différente."

 
Article suivant
Diaporama: le Suisse Romain Grosjean et Alfa Romeo Racing aux essais à Bahreïn

Article précédent

Diaporama: le Suisse Romain Grosjean et Alfa Romeo Racing aux essais à Bahreïn

Article suivant

Rosberg a refusé une invitation pour courir en DTM

Rosberg a refusé une invitation pour courir en DTM
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Red Bull Racing Boutique
Auteur Basile Davoine
Soyez le premier à recevoir toute l'actu