Red Bull a "trouvé un moyen" de remotiver Newey

partages
commentaires
Red Bull a
Par :
Co-auteur: Christian Nimmervoll
15 janv. 2019 à 15:39

Red Bull a "trouvé un moyen" de remotiver Adrian Newey pour la Formule 1 et a été aidé en cela par le passage au moteur Honda, selon Helmut Marko, conseiller de l'écurie.

Newey est le directeur technique de Red Bull, mais sa responsabilité directe en F1 s'est réduite au cours des dernières années, en même temps qu'il s'impliquait dans d'autres projets tels que la Coupe de l'America et l'Aston Martin Valkyrie, avant de redevenir plus importante suite au mauvais début de saison de Red Bull en 2017, sous l'empire des nouvelles règles.

Le conseiller de Red Bull, Helmut Marko, a déclaré que le passage de l'équipe d'un moteur Renault à Honda avait permis de maintenir l'intérêt de Newey tout en lui offrant de la liberté dans son implication au quotidien. "Newey ne veut plus d'une journée de travail normale. Il travaille pour nous sur la base d'une indemnité journalière. Il était très fasciné et intéressé par le projet Valkyrie."

Lire aussi :

"Il faut toujours de nouvelles choses pour lui. Si Newey sait que vous n'avez aucune chance avec le moteur, alors vous n'avez pas le même Newey qu'actuellement. Il était au Centre de Développement de Honda à Sakura [en décembre]."

Marko a déclaré qu'"avoir un Newey motivé est un grand atout" pour Red Bull, qui souhaite remporter un titre pour la première fois depuis la dernière de ses quatre doubles couronnes consécutives en 2013. "Nous avons trouvé un moyen de combler ses besoins personnels. Cela apporte de la valeur à l'équipe."

Newey est dans la dernière année de son contrat avec Red Bull. Il a auparavant été fortement courtisé par Ferrari, mais des rumeurs ont émergé lors du Grand Prix de Monaco 2018 sur une possible tentative de Renault pour le recruter, ce que le constructeur français a démenti. Marko a déclaré à Red Bull avait "jusqu'ici évité toute tentative de recrutement".

"Newey est un facteur crucial. Quand les règles aérodynamiques sont arrivées, nous étions totalement hors du coup. À partir de Barcelone, nous avions de nouveau une voiture compétitive. C'est Newey. Il voit ce qui ne va pas, même au stade su design, sans toutes les données techniques."

"Il peut vous dire : 'Ça ne marche pas'. Il n'a pas d'ordinateur, on se sent tout de suite chez soi dans son bureau ! Il a juste une grande planche à dessin. Une autre personne retranscrit cela dans le langage informatique afin que les autres puissent le comprendre. [Mais] ce qu'il dessine est à 95% correct."

Article suivant
Comment va fonctionner le volant Feed Racing France ?

Article précédent

Comment va fonctionner le volant Feed Racing France ?

Article suivant

C'était un 15 janvier : Fangio abaisse le drapeau trop tôt

C'était un 15 janvier : Fangio abaisse le drapeau trop tôt
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Red Bull Racing Boutique
Auteur Scott Mitchell
Be first to get
breaking news