Red Bull/Renault - Travailler plus dur que tout le monde

Red Bull n’est pas la seconde force à Hockenheim sur un tour

Red Bull n’est pas la seconde force à Hockenheim sur un tour. Peut-être le Taureau Rouge a-t-il la solution en course, une fois les stratégies mises en application, mais ce samedi, les troupes de Milton Keynes ont vu Williams et même McLaren prendre le meilleur sur le duo Ricciardo/Vettel.

Pour autant, Christian Horner, Directeur d’Equipe, refuse de laisser penser qu’il s’agit d’un résultat décevant, au contraire de Daniel Ricciardo, qui n’a pas caché sa mauvaise surprise.

« Cinquième et sixième sont probablement le meilleur que nous pouvions tirer des qualifications, aujourd’hui », juge-t-il ainsi. « Nous sommes compétitifs dans les secteurs 1 et 3, mais malheureusement, le secteur intermédiaire semble réellement favoriser les voitures propulsées par Mercedes, ici à Hockenheim ».

« Néanmoins, les deux pilotes ont fait de leur mieux pour extraire le maximum de la voiture. Espérons que la course demain nous permettra de progresser depuis les 5ème et 6ème places de la grille, par ces conditions chaudes ».

Thierry Salvi, responsable Renault pour le team, admet qu’il s’agissait d’une journée difficile pour le package de l’équipe Championne du Monde. « Le temps très chaud impose des réglages spécifiques et n’a pas causé de problèmes particuliers, mais nous savons qu’il y a beaucoup d’autres choses à améliorer et nous faisons maintenant la course contre la montre ».

« Nous sommes montés dans le Top 5, mais l’écart est important et la seule solution est de travailler plus dur que les autres ».

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Daniel Ricciardo
Équipes McLaren , Mercedes , Williams
Type d'article Actualités