Red Bull pense avoir repris son châssis en main

partages
commentaires
Red Bull pense avoir repris son châssis en main
Par :
16 avr. 2019 à 12:59

Le Grand Prix de Chine a rassuré Red Bull Racing quant à l'exploitation de son châssis, et incite l'écurie de Milton Keynes à aller chercher un surplus de performance en ligne droite à l'avenir, avec l'aide de Honda.

Red Bull Racing pense avoir remis les choses en ordre avec son châssis à Shanghai, après avoir rencontré des difficultés lors du Grand Prix précédent à Bahreïn. Tous les cadres de l'écurie autrichienne, Christian Horner et Helmut Marko en tête, mais également le directeur technique Adrian Newey, n'avaient pas hésité à reconnaître que le niveau souhaité n'était pas encore atteint. En Chine, la RB15 a donné davantage satisfaction et le travail de set-up a porté ses fruits.

Max Verstappen a concrétisé cette impression générale en allant chercher la quatrième place grâce à la stratégie tentée par Red Bull, qui a fonctionné aux dépens de la Ferrari de Charles Leclerc. En trois courses, le Néerlandais affiche une régularité qui lui permet même de devancer les deux pilotes de la Scuderia et d'occuper la troisième place du championnat pilotes.

"Nous avons fait un pas en avant depuis Bahreïn et nous étions vraiment plus compétitifs ce week-end", se félicite Christian Horner. "Quand on analyse les choses, notamment le premier et le deuxième secteur, nous sommes dans une bonne dynamique. Dans le troisième secteur, nous avons encore du travail à faire, mais il y a des évolutions qui arrivent bientôt et qui aideront pour ça. Dans l'ensemble, sur ce plan, c'est un week-end positif."

Le troisième secteur du circuit de Shanghai auquel le directeur de Red Bull fait allusion est celui de la longue ligne droite de plus d'un kilomètre. Autrement dit, une fois le châssis optimisé et son développement sur de bons rails, c'est du côté de la vitesse de pointe qu'il va falloir se tourner. Un domaine qui concerne directement Honda.

"Ils font des progrès là-dessus", rassure d'emblée Horner quant à son motoriste. "Il y a des choses dans les tuyaux qui nous aideront, mais les autres ne restent pas sans rien faire. Tout est question d'évolution. Notre objectif cette année est de combler l'écart avec Mercedes et Ferrari, et nous le faisons. Nous nous immisçons entre les Ferrari, et nous étions certainement plus proches du rythme de Mercedes. Il y aura probablement un effet accordéon entre maintenant et la mi-saison."

Ces progrès du châssis doivent également profiter dès que possible à Pierre Gasly, en progrès tout au long du week-end mais encore loin d'être totalement à l'aise au volant de la RB15. "Je pense qu'il a fait un pas en avant ce week-end", note Horner. "Je crois qu'il n'est pas encore totalement à l'aise dans la voiture pour le moment, mais je pense qu'il est dans un processus d'ajustement de son style pour l'optimiser au mieux par rapport aux caractéristiques de la voiture."

Pierre Gasly, Red Bull Racing RB15
 
Article suivant
Les meilleures communications radio du GP de Chine

Article précédent

Les meilleures communications radio du GP de Chine

Article suivant

Monza a un besoin "urgent" de 60 M€ pour sa rénovation

Monza a un besoin "urgent" de 60 M€ pour sa rénovation
Charger les commentaires
Soyez le premier à recevoir toute l'actu