Red Bull a du retard à combler sur Mercedes et Ferrari

partages
commentaires
Red Bull a du retard à combler sur Mercedes et Ferrari
Par : Basile Davoine
28 oct. 2016 à 21:34

Au terme de la première journée d'essais à Mexico, Red Bull Racing affiche un retard plutôt clair sur les deux autres écuries de pointe.

Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12
Max Verstappen, Red Bull Racing RB12
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12
Max Verstappen, Red Bull Racing avec Pierre Gasly, troisième pilote Red Bull Racing
Max Verstappen, Red Bull Racing RB12
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12
Max Verstappen, Red Bull Racing RB12
Max Verstappen, Red Bull Racing RB12

Mercedes ne savait pas à quoi s’attendre de la part de Red Bull à Mexico. Pour le moment, les monoplaces de l’écurie autrichienne sont en retrait, après une première journée d’essais libres sur un tracé qui n’est pas taillé pour mettre en valeur les atouts de la RB12. 

Lors de la deuxième séance de ce vendredi, Daniel Ricciardo et Max Verstappen ont terminé aux 5e et 7e rangs, derrière les Ferrari et les Mercedes avec les pneus supertendres, et encadrant la Force India de Nico Hülkenberg, pourtant chaussée de gommes tendres. 

"C’est vraiment délicat de trouver les bons réglages dans ces conditions", note Ricciardo, faisant référence à la température qui n’a pas dépassé les 16°C et à une piste où le grip reste précaire. "Quand il y a peu d'adhérence, on a à la fois du sous-virage et du survirage, donc c'est dur de régler la voiture. Nous avons fait des progrès par rapport à ce matin. Demain, l'équilibre restera très faible, donc il faudra améliorer l'équilibre de la voiture."

"Les supertendres ne sont pas excellents sur les longs relais. Je pense que tout le monde a eu des problèmes avec ces pneus", ajoute l’Australien.

Coup de chaud en EL1 pour Verstappen

De l’autre côté du garage, Verstappen a lui aussi connu un vendredi compliqué, notamment à la fin de la première séance avec un incident sérieux sur ses freins.

"C‘était un peu malheureux, il fallait que je fasse deux tours d'installation et ils m'ont dit de continuer à attaquer", raconte-t-il. "On ne peut pas attaquer dans son tour de rentrée, et ils ont pris feu."

Le Néerlandais concède que le tracé mexicain n’est pas favorable à la Red Bull, mais l’équipe doit s’en accommoder.

"Ce n'est pas idéal, mais ce n'est pas le premier circuit du genre", rappelle-t-il. "C’est comme ça, et il faut faire avec."

"En rythme de course, Ferrari a l'air très bon. Après avoir manqué presque l'intégralité des EL1, j'ai travaillé sur les longs relais et ça s'est bien passé."

Casquette Red Bull Racing
Casquette Red Bull Racing, sur Motorstore.com
Prochain article Formule 1
Rosberg - "Ferrari sera une grande menace"

Previous article

Rosberg - "Ferrari sera une grande menace"

Next article

Massa pense être compétitif en course face à Force India

Massa pense être compétitif en course face à Force India