Red Bull séduit Exxon/Mobil, partenaire historique de McLaren

partages
commentaires
Red Bull séduit Exxon/Mobil, partenaire historique de McLaren
Jonathan Noble
Par : Jonathan Noble
29 oct. 2016 à 09:00

Red Bull a séduit le fournisseur de lubrifiants et de carburant de longue date de McLaren, l'entreprise Exxon/Mobil, alors qu'un jeu de chaises musicales important se prépare avec le retour de Castrol/BP en F1.

Jenson Button, McLaren MP4-31 avec de la peinture flow-vis
Max Verstappen, Red Bull Racing RB12
Fernando Alonso, McLaren MP4-31
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12
Fernando Alonso, McLaren MP4-31
Ron Dennis, président de McLaren avec l'astronaute Tim Peake

McLaren travaille avec Mobil depuis 21 années, au terme desquelles les deux structures ont partagé quatre titres mondiaux - un des constructeurs en 1998 et trois pilotes en 1998, 1999 et 2008 - et 78 victoires.

Cependant, l'écurie de Woking souffre grandement depuis plusieurs saisons et n'a fait monter ses pilotes sur un podium qu'à une seule reprise depuis 2013, lors du GP d'Australie 2014. Cette situation, couplée à l'attractivité que présente Red Bull, a conduit à la conclusion d'un accord entre la marque autrichienne et Exxon/Mobil pour devenir le fournisseur d'essence du moteur Renault dont elle dispose.

Jusqu'à maintenant, Red Bull se fournissait auprès du partenaire actuel de Renault, l'entreprise française Total. Ce changement va donc obliger les deux nouveaux associés à travailler d'arrache-pied pour s'assurer du bon fonctionnement des produits qui seront fournis avec l'unité de puissance de la marque au losange, cette année rebadgée TAG Heuer suite aux tensions qui ont émaillé la saison 2015.

Dans le même temps, McLaren a perdu du temps pour parvenir à régler sa propre situation. Il semble cependant que le constructeur britannique soit parvenu à attirer dans ses filets Castrol/BP, qui ferait alors son retour en discipline reine.

Comme si cela n'était pas déjà le cas depuis 2015, Honda va donc devoir composer avec un nouveau problème : travailler avec ce nouveau fournisseur alors que ses unités de puissance ont été conçues en partenariat avec Exxon/Mobil.

Mais ce jeu de chaises musicales pourrait ne pas s'arrêter là, puisque Renault envisagerait aussi de se tourner vers Castrol/BP.

Aucun commentaire n'a été fait pas les différentes parties en question, mais l’officialisation de ces accords pourrait intervenir d'ici la fin de la saison.

Avec Jonathan Noble

Article suivant
Frank Williams se remet d'une pneumonie

Article précédent

Frank Williams se remet d'une pneumonie

Article suivant

Haas promet une réponse rapide à Gutiérrez pour 2017

Haas promet une réponse rapide à Gutiérrez pour 2017
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Red Bull Racing Boutique , McLaren Boutique
Auteur Jonathan Noble