Red Bull sera "très proche" de Ferrari avec le nouveau moteur Renault

Le directeur général de Renault Sport Racing, Cyril Abiteboul, est confiant dans le fait que l’évolution qui doit être introduite à Montréal représentera un pas en avait significatif pour le motoriste français.

Red Bull sera "très proche" de Ferrari avec le nouveau moteur Renault
Kevin Magnussen, Renault Sport F1 Team R.S.16
Cyril Abiteboul, directeur général Renault Sport F1 lors de la conférence de presse de la FIA
Motorhome du Renault Sport F1 Team
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team R.S.16
Max Verstappen, Red Bull Racing RB12
Max Verstappen, Red Bull Racing RB12
Rémi Taffin, directeur technique moteur de Renault Sport F1 Team, et Jonathan Wheatley, team manager Red Bull Racing

L’unité de puissance modifiée sera testée par Renault et Red Bull Racing à Barcelone mardi et mercredi prochains, mais ne sera pas utilisée à Monaco, où la puissance pure n’est pas mise au premier plan.

"Ce que nous avons fait pendant l’hiver était déjà substantiel, et cette évolution n’est pas très loin de cela", a déclaré Abiteboul a Motorsport.com"C’est quelque chose qui va visiblement réduire l’écart entre un moteur Renault et un moteur Mercedes, et en conséquence qui va donner la capacité à Red Bull d’être en lutte pour des podiums à l’occasion, et d’être clairement très proche de Ferrari."

Abiteboul confirme que l’évolution complète roulera la semaine prochaine : "C’est la première fois que nous allons la faire rouler à proprement parler. Donc on ne l'exploite jamais à 100% de ce qu’elle a à offrir. Mais, d’un point de vue matériel, c’est la spécification entière qui sera introduite à Montréal."

Jetons de développement

La FIA doit encore confirmer le nombre de jetons que ces changements vont représenter. "Nous sommes toujours en discussion avec la FIA sur ce point. Nous devrions avoir quelques jetons restants, mais il faut complètement déconnecter l’utilisation des jetons de la performance. On peut utiliser 32 jetons ou presque sans créer aucune performance, et avec un jeton on peut avoir une solution miracle qui en crée beaucoup. Avec ce que nous avons compris actuellement, nous avons maintenant un ratio de performance par jeton qui est plus élevé que l’an passé."

Comme rapporté précédemment, Abiteboul espère que la performance améliorée encouragera Red Bull à s’engager rapidement avec Renault pour la fourniture d’unités de puissance en 2017.

partages
commentaires
Massa en désaccord avec Symonds après son élimination en Q1

Article précédent

Massa en désaccord avec Symonds après son élimination en Q1

Article suivant

La FIA va accentuer le contrôle des pressions pneumatiques dès Monaco

La FIA va accentuer le contrôle des pressions pneumatiques dès Monaco
Charger les commentaires