Red Bull s'offre son premier doublé depuis 2013 !

C’est un premier doublé depuis près de trois ans qu’a décroché Red Bull Racing en Malaisie, le premier également depuis le début de l’ère des V6 turbo hybrides.

Red Bull s'offre son premier doublé depuis 2013 !
Le vainqueur Daniel Ricciardo, Red Bull Racing
Le vainqueur Daniel Ricciardo, Red Bull Racing
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12 et son équipier Max Verstappen, Red Bull Racing RB12 en lutte pour une position
Le deuxième, Max Verstappen, Red Bull Racing et le vainqueur Daniel Ricciardo, Red Bull Racing
Le vainqueur Daniel Ricciardo, Red Bull Racing
Le vainqueur Daniel Ricciardo, Red Bull Racing
Le vainqueur Daniel Ricciardo, Red Bull Racing
Max Verstappen, Red Bull Racing RB12
Max Verstappen, Red Bull Racing RB12
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid contraint à l'abandon avec un moteur cassé, alors que passent Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12 et Max Verstappen, Red Bull Racing RB12
Le vainqueur Daniel Ricciardo, Red Bull Racing
Le vainqueur Daniel Ricciardo, Red Bull Racing

S’il a fallu compter sur le manque de fiabilité de la Mercedes de Lewis Hamilton, dont le moteur est parti en fumée alors qu’il semblait avoir course gagnée, les RB12 ont toutefois démontré un excellent niveau de performance.

Clou du spectacle, le dernier relais s’est transformé en lutte acharnée pour la victoire entre Daniel Ricciardo et Max Verstappen, sans aucune intervention de l’écurie de Milton Keynes, y compris quelques instants avant l’abandon de Hamilton. De quoi offrir un doublé que Red Bull attendait depuis la victoire de Vettel devant Webber au Brésil en 2013.

"C’est une façon fantastique de le réaliser", se réjouit Christian Horner au micro de Sky Sports. "Nous avons eu beaucoup de chance avec les malheurs de Lewis, mais nous étions là pour capitaliser dessus."

"Ils se sont battus jusqu'au bout. La seule instruction que j'ai donnée aux ingénieurs, c'était : "Dites-leur de rester propres. Avant le dernier arrêt, Max avait un avantage de huit tours sur ses pneus, mais après ça, ça a été une course libre jusqu'au drapeau à damier."

"À un moment, la stratégie semblait tourner en sa faveur suite à notre pari au moment de la voiture de sécurité virtuelle, mais la dernière VSC a neutralisé les choses."

Ricciardo ? Le pilote du moment !

Tout en saluant la prestation de ses deux pilotes, le directeur de l’équipe autrichienne sait à quel point cette première victoire de la saison était importante pour Ricciardo, notamment en garant en mémoire l’épisode monégasque du mois de mai dernier.

"Daniel n'a vraiment pas eu de chance à Monaco, il en a eu un peu aujourd'hui mais il le mérite vraiment. Il attendait cette victoire depuis longtemps", souligne-t-il. "C’est le pilote du moment, il pilote incroyablement bien. Max a été phénoménal avec ses dépassements sur Kimi [Räikkönen] et Sergio [Pérez] en début de course. Je suis ravi de nos deux pilotes."

La victoire et le doublé sont d’autant plus beaux à vivre qu’ils permettent à Red Bull de faire le break sur Ferrari pour la deuxième place du Championnat constructeurs.

"43 points ici, c'est un gros score vis-à-vis de Ferrari. C'est une superbe performance de toute l'équipe, l'usine nous a bien soutenus, le moteur a joué son rôle, c'est une très belle performance."

À cinq Grands Prix du terme de la saison, ce sont désormais 46 points qui séparent Red Bull Racing de la Scuderia Ferrari.

Miniature Amalgam 1:8 - Red Bull RB6 de Sebastian Vettel, GP d'Abu Dhabi 2010
Miniature Amalgam 1:8 - Red Bull RB6 de Sebastian Vettel, GP d'Abu Dhabi 2010, sur Motorstore.com
partages
commentaires
Mercedes - "Ce sport peut être très dur"
Article précédent

Mercedes - "Ce sport peut être très dur"

Article suivant

Räikkönen - "Inutile de discutailler" sur le choc avec Rosberg

Räikkönen - "Inutile de discutailler" sur le choc avec Rosberg
Charger les commentaires