La dégradation des gommes donne espoir à Red Bull

partages
commentaires
La dégradation des gommes donne espoir à Red Bull
Par : Basile Davoine
28 sept. 2018 à 14:41

Les deux premières séances d'essais libres se sont mieux déroulées que prévu pour l'écurie de Milton Keynes, sur un tracé où les RB14 ne s'attendent pas à briller.

Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14

La première séance du week-end étant rarement représentative, la deuxième place de Max Verstappen vendredi matin à Sotchi pouvait sembler anecdotique. Cependant, les Red Bull ont confirmé lors de la seconde séance, le Néerlandais signant le troisième chrono derrière les Mercedes et son coéquipier Daniel Ricciardo le quatrième.

De là à penser que l'équipe de Milton Keynes a peut-être trop vite cru que la Russie n'était pas faite pour la RB14, il y a un pas qu'il est trop prématuré de franchir. Les deux pilotes du taureau rouge se savent condamnés à partir depuis le fond de grille dimanche en raison de pénalités moteur, et c'est dans ce sens que le travail se fait. Mais les premières sensations sont prometteuses. 

Lire aussi:

"C'était un vendredi meilleur que prévu, la voiture fonctionnait bien", reconnaît Max Verstappen. "Nous sommes en bonne forme, je crois. Le comportement de la voiture est bon, nous avons besoin de comprendre les pneus pour la course mais nous avons encore une longue soirée devant nous pour tout analyser."

"Ce devrait être un peu plus amusant. Nous devons remonter, doubler du monde. Ce ne sera pas très facile car les pneus se dégradent beaucoup, donc nous verrons comment nous allons faire, mais nous devons le faire."

L'espoir d'une course à deux arrêts

Que penser de la hiérarchie de l'après-midi autour du site olympique de Sotchi ? Daniel Ricciardo ne cache pas une certaine incrédulité devant la feuille des temps, tout en se montrant prudent à la lumière du défi qui attend de toute manière les pilotes Red Bull en course.

"Tout dépend si c'est le véritable rythme", questionne l'Australien. "Si c'étaient les qualifications, je pense que ce serait une surprise. La voiture était bien. J'ai pris du plaisir à piloter aujourd'hui, le circuit est amusant en hypertendres et quand on a de l'adhérence les sensations sont bonnes."

Mais le point positif que retient le futur pilote Renault, et sur lequel il appuie, c'est la dégradation des gommes hypertendres à Sotchi, où l'asphalte est pourtant réputé si doux avec les enveloppes. Et Ricciardo se prend à rêver d'une éventuelle stratégie à deux arrêts pour certains, qui viendrait pimenter le Grand Prix.

"Nous avons eu un peu de trafic sur les longs relais, donc nous avons pu goûter un peu à ce qui nous attend pour la course", précise-t-il. "Ce n'est pas le circuit le plus simple pour doubler, mais on a fini par y arriver. Je pense que la course devrait être amusante, nous verrons. Je suis content de voir qu'il y avait de la dégradation pneumatique aujourd'hui. Si c'est une course à un seul arrêt, c'est trop prévisible, donc j'espère peut-être deux arrêts, ce sera plus excitant." 

Red Bull aura au moins un avantage dans son malheur : la séance matinale de samedi sera consacrée exclusivement à la préparation de la course.

"Il n'y a pas beaucoup d'intérêt à ce que l'on fasse les qualifications car nous avons des pénalités, mais nous verrons après les essais libres et nous déciderons quoi faire", rappelle Ricciardo. "Les essais libres de demain matin sont importants pour peut-être faire un autre long relais, puis nous préparer pour la course. Ce sera le plan." 

 
Prochain article Formule 1
Vettel : "Nous avons l'air très loin du reste du plateau"

Article précédent

Vettel : "Nous avons l'air très loin du reste du plateau"

Article suivant

Technique - Quoi de neuf sur les F1 à Sotchi ?

Technique - Quoi de neuf sur les F1 à Sotchi ?
Charger les commentaires