Red Bull surpris par la stratégie qui a coûté le podium à Ferrari

partages
commentaires
Red Bull surpris par la stratégie qui a coûté le podium à Ferrari
Jonathan Noble
Par : Jonathan Noble
Traduit par: Fabien Gaillard
12 oct. 2016 à 11:01

Red Bull a indiqué avoir été étonné par la façon dont Ferrari avait laissé passer ses chances de podium lors du Grand Prix du Japon avec ses choix stratégiques.

Sebastian Vettel, Ferrari SF16-H
Sebastian Vettel, Ferrari SF16-H
Max Verstappen, Red Bull Racing fête sa deuxième place sur le podium
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12
Max Verstappen, Red Bull Racing RB12

Sebastian Vettel était troisième lors de la première partie de la course à Suzuka - devant Lewis Hamilton - quand Ferrari a choisi d'essayer de rallonger un des relais intermédiaires avant un passage aux pneus tendres en fin de course.

Cette décision a permis à Hamilton de réussir l'undercut sur l'Allemand et de lutter en piste avec Max Verstappen, Vettel n'ayant finalement pu terminer que quatrième.

S'exprimant concernant la décision stratégique de Ferrari, Christian Horner, le directeur de Red Bull, déclare : "Nous avons joué avec cela parce qu'une fois que vous avez été victime d'undercut, alors vous devez essayer quelque chose de différent. Donc nous avons rallongé le relais mais les pneus se dégradaient à un point où nous ne pensions pas que nous pourrions aller jusqu'au bout en tendres."

"Donc il fallait de nouveau des durs. Mais ce qui nous a vraiment surpris a été que Sebastian mette les tendres alors qu'il était plutôt en position de force par rapport à Max avec 19 tours à faire. Ça nous a pas mal surpris."

Horner pense que la décision stratégique de Ferrari était particulièrement surprenante parce que l'équipe de Maranello semblait avoir une voiture plus rapide à Suzuka. "En termes de rythme, ce week-end ils étaient forts et, sans doute, légèrement plus forts que nous. Sur ce circuit, vous êtes à fond - et c'est un des circuits à forte dépendance moteur."

"Donc j'étais ravi que nous puissions convertir nos positions sur la grille en points positifs et je pense que, stratégiquement nous avons été plus forts aussi. Nous avons tiré le maximum de la position que nous avions avec Max."

"Il a fait une course très, très mature et nous nous attendions - si Ferrari s'était arrêté un tour plus tard - à ce qu'ils mettent Max sous pression jusqu'à la fin de la course. Mais ils ont choisi une voie différente et au final, ça a aidé Lewis et la pression est venue de Lewis plutôt que de Seb."

Prochain article Formule 1
Pérez prône la stabilité mais se garde des options pour 2018

Previous article

Pérez prône la stabilité mais se garde des options pour 2018

Next article

Lauda - Hamilton n'est pas sous la pression des médias

Lauda - Hamilton n'est pas sous la pression des médias

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP du Japon
Lieu Suzuka
Équipes Ferrari Shop Now , Red Bull Racing
Auteur Jonathan Noble
Type d'article Actualités