Marko : Red Bull "pas traité pareil" que Mercedes par les commissaires

Helmut Marko estime que Red Bull n'est pas "traité de la même manière" que Mercedes par les commissaires de la FIA, alors qu'une pénalité a mis fin aux espoirs de victoire de Max Verstappen.

Lewis Hamilton a remporté le Grand Prix d'Arabie saoudite devant Max Verstappen, mais la course a été émaillée de plusieurs incidents entre les deux hommes, dont un accrochage. Toutefois, avant celui-ci, à deux reprises, le Néerlandais a défendu/attaqué face au Britannique en freinant tardivement au premier virage et en sortant de piste.

Si la première fois, le Verstappen a simplement été rétrogradé de deux positions sur la grille du troisième départ de la course, la seconde fois les choses ont été bien plus compliquées. Après un contact avant le virage 27 quand Verstappen a ralenti pour laisser passer Hamilton avant le point de détection du DRS et pour lequel les deux pilotes ont été convoqués par les commissaires, le Néerlandais a rendu une première fois la position pour aller la reprendre immédiatement. Il a finalement bien rendu sa place plus tard, Hamilton le tassant dans la manœuvre, mais en écopant tout de même de cinq secondes.

Avant cela, l'épreuve a été marquée par de nombreuses situations de contestation. Interrogé après l'épreuve, Helmut Marko a qualifié la course d'"extraordinaire" mais a expliqué que Red Bull n'était "pas satisfait" et "n'acceptait pas les décisions".

"Nos ingénieurs préparent [des preuves] que Max a été constant avec son freinage, il n'a pas fait de brake-test comme Hamilton l'a dit", a déclaré le conseiller Red Bull à Motorsport.com à Djeddah après la course. "Ensuite, il a percuté notre voiture, il a malheureusement fait deux coupures dans le pneu arrière. C'était tellement grave que nous ne pouvions plus attaquer. Nous avons dû perdre de la vitesse."

"C'était la première chose. Ensuite, au deuxième départ, Hamilton avait plus de dix longueurs de retard. [Sebastian] Vettel a été pénalisé à Budapest quand il a fait ça. Mais avec cette manœuvre, il [Hamilton] a mieux préparé son pneu pour le départ. Ensuite, il a poussé Max, aucune réaction. Donc nous avons l'impression de ne pas être traités de la même façon."

Lire aussi :

Hamilton a été convoqué pour deux incidents lors de la dernière séance d'essais du samedi, mais les commissaires n'ont pas pris de mesures majeures, lui donnant seulement une réprimande pour avoir gêné Nikita Mazepin. "C'est un processus décisionnel très unilatéral ici", a déclaré Marko.

Hamilton a déclaré que Verstappen "dépassait la limite" dans son approche du pilotage, mais Marko ne voit pas la nécessité pour le pilote Red Bull de changer quoi que ce soit avant Abu Dhabi. "Je ne pense pas qu'il y ait une raison pour laquelle il devrait se calmer", a déclaré Marko. "C'est le match entre Mercedes et Red Bull, et le match entre Max et [Lewis]. Et rappelez-vous ce qui s'est passé à Silverstone, ce qui s'est passé à Budapest. N'oubliez pas ça."

Avec Oleg Karpov

partages
commentaires
Hamilton : "Verstappen dépasse la limite, c'est sûr"
Article précédent

Hamilton : "Verstappen dépasse la limite, c'est sûr"

Article suivant

Verstappen pénalisé pour son brake-test sur Hamilton

Verstappen pénalisé pour son brake-test sur Hamilton
Charger les commentaires