Red Bull travaille dur pour allier performance et fiabilit

L'écurie Red Bull Racing a connu une année 2007 plutôt encourageante, mais l'équipe aurait pu espérer finir le championnat en meilleure position, sans les innombrables ennuis mécaniques qui ont jalonné leur saison

L'écurie Red Bull Racing a connu une année 2007 plutôt encourageante, mais l'équipe aurait pu espérer finir le championnat en meilleure position, sans les innombrables ennuis mécaniques qui ont jalonné leur saison.

Les pannes hydrauliques et de boîte de vitesses ont beaucoup pénalisé Coulthard et Webber et le sort semblai même, à certain moment, s'acharner sur le pilote australien. Cependant, les ingénieurs de Red Bull se montrent assez confiants à l'approche de la saison 2008, comme le confie Christian Horner.

"Nous avons tiré de nombreux enseignements de 2007 et, bien entendu, la fiabilité est un thème très important pour la conception et le développement de la voiture 2008. Nos équipes d'ingénieurs sont entièrement déterminées à résoudre ce problème."

De son côté, Mark Webber confirme que la saison 2007 ne fut pas aussi bonne que prévue. L'australien était satisfait de ses performances au volant de la voiture, mais extrêmement frustré de piloter une RB3 aussi fragile.

Il était globalement plus rapide que Coulthard en qualifications, mais l'expérimenté écossais a démontré toute sa constance et sa fiabilité pour ramener de bons points à l'équipe.

A presque trois semaines du début des essais 2008, Horner se déclare plutôt confiant.

"Pour la première fois de notre courte histoire, il existe une continuité au sein de notre groupe de concepteurs, de notre partenaire moteur et de nos pilotes. Et cela est fondamental pour pouvoir réussir. Nous disposons du même moteur que l'équipe Renault, alors cette écurie sera, plus que toute autre, notre baromètre pour la saison 2008."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Mark Webber
Équipes Red Bull Racing
Type d'article Actualités