Red Bull "convaincu à 100%" que Tsunoda gagnera en F1

Yuki Tsunoda parviendra-t-il à concrétiser son potentiel pour remporter des Grands Prix ? Helmut Marko en est certain.

Red Bull "convaincu à 100%" que Tsunoda gagnera en F1

Jusqu'à présent, les débuts de Yuki Tsunoda en Formule 1 sont mitigés. Très inexpérimenté pour ses débuts dans l'élite – en 2018, il courait encore en Formule 4 –, Tsunoda a fait preuve d'une certaine pointe de vitesse mais aussi d'une irrégularité notable, avec plusieurs accidents. Il s'est aussi fait remarquer en perdant son sang-froid à plusieurs reprises à la radio. À ce jour, il occupe la 14e place du classement des pilotes avec 10 points, à 29 longueurs de son coéquipier Pierre Gasly.

Lire aussi :

Les difficultés de Tsunoda étaient telles que Red Bull a décidé de le faire déménager d'Angleterre pour rejoindre Faenza, en Italie, où se trouve l'usine de son écurie, la Scuderia AlphaTauri, afin de le soumettre à un programme d'entraînement quotidien plus rigoureux sous l'aile du directeur d'équipe Franz Tost. Dans les colonnes de Motorsport-Total, média affilié à Motorsport.com, Helmut Marko n'en démord toutefois pas : "Chez Red Bull et AlphaTauri, nous sommes convaincus à 100% qu'il est un futur vainqueur."

"Tsunoda n'est pas un Japonais typique", poursuit le conseiller sportif de Red Bull. "Le Japonais typique – nous en avons un en Formule 3 avec Ayumu Iwasa – est poli, discipliné et ne ferait jamais de déclarations comme Tsunoda. Mais Tsunoda, en même temps, est si rafraîchissant que nous devons trouver comment maintenir son indéniable vitesse et son attitude, qui sont accueillis de manière globalement positive, tout en instillant en lui davantage de discipline dans la manière dont il travaille et dans sa préparation physique. Ce n'était pas le cas en Angleterre."

Helmut Marko, consultant pour Red Bull Racing

"Est-ce que nous l'avons trop encensé ? Nous avons simplement remarqué ses performances, qui étaient sensationnelles à Bahreïn. Puis il y a eu des accidents absolument stupides comme lors du premier segment qualificatif à Imola, dans son tout premier tour. Quand on a une voiture capable d'atteindre la Q3, la mettre dans le mur, c'est agaçant. Il nous faut le mettre en piste sans le dépourvoir de son agressivité et de son cœur léger. Car c'est incroyable comme il pilote bien dans les virages rapides, par exemple." Il précise : "Il est au moins au niveau de Gasly [dans ces virages]."

Marko tient à réitérer l'un des principes de Red Bull : ne pas formater les pilotes et laisser libre cours à leur personnalité… dans une certaine mesure, bien évidemment : "Cela fait partie de notre système de formation d'encourager la personnalité individuelle. Nous ne faisons pas d'entraînement face à la caméra, nous n'invitons pas des journalistes pour former aux interviews. Toutes ces choses qui oppressent les gens et les rendent identiques les uns aux autres, nous n'en voulons pas. Nous voulons ces personnages individuels. Mais pour cela, il faut leur dire quand ils font quelque chose de mal."

Marko est tout aussi apprécié que redouté pour sa franchise vis-à-vis des pilotes, si bien que la légende veut que certains de ses protégés tremblent à l'idée de devoir lui parler ; Tsunoda est également passé par là. "Nous discutons simplement des faits, à savoir qu'il a accidenté une voiture dans le premier tour de Q1 quand elle serait facilement passée en Q3. On ne gagne pas les qualifications en Q1. Et il faut aussi gérer la course – bien qu'il soit déjà très bon en gestion des pneus. Que tout le monde tremble, c'est n'importe quoi. Nous discutons juste des faits avec clarté", conclut Marko.

partages
commentaires
La F1 doit être "fière" de son premier GP avec Qualifs Sprint
Article précédent

La F1 doit être "fière" de son premier GP avec Qualifs Sprint

Article suivant

Red Bull : Ferrari était intéressé par une fourniture moteur

Red Bull : Ferrari était intéressé par une fourniture moteur
Charger les commentaires