Red Bull - Une journée pour les "gars derrière les ordinateurs"

Alors que Caterham a rencontré des problèmes électriques en fin de journée, Red Bull a débuté son ultime journée de tests pneumatiques de Bahreïn avec des ennuis similaires, avant de parvenir à apporter les réparations nécessaires et de boucler un...

Alors que Caterham a rencontré des problèmes électriques en fin de journée, Red Bull a débuté son ultime journée de tests pneumatiques de Bahreïn avec des ennuis similaires, avant de parvenir à apporter les réparations nécessaires et de boucler un total de 67 tours avec Daniel Ricciardo.

Conséquence du retard matinal, l’équipe n’a pas été en mesure de procéder au travail d’évaluation aérodynamique programmé pour la matinée, concentrant ses efforts de l’après-midi sur la collecte de données sur des relais courts. Red Bull n'a ainsi pas cherché à pousser en piste, et le travail de Ricciardo a essentiellement consisté à remplir un cahier des charges bien précis, répondant aux besoins d'ingénierie.

"Nous avons rencontré quelques problèmes dans la matinée, ce qui a limité notre temps de roulage –mais l’après-midi a été bien meilleur-", décrit Ricciardo, qui est tout de même heureux d’avoir pu passer deux jours en piste avant la Chine. "L’après-midi a tourné autour de la collecte de données pour les gars de l’aéro, et il n’y a donc pas vraiment eu de runs pour la performance ; juste des tests purs. C’était une journée pour les gars de l’usine et ceux qui sont derrière leurs ordinateurs".

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Daniel Ricciardo
Type d'article Actualités