Red Bull - Verstappen n'est pas sur le marché

Comme Sebastian Vettel, Daniel Ricciardo ou Daniil Kvyat avant lui, Max Verstappen représente un grand potentiel aux yeux de Red Bull pour le futur. Il n'est ainsi nullement question de songer à laisser filer le jeune néerlandais ailleurs qu'au sein du giron du Taureau Ailé, rappelle Helmut Marko, conseiller Red Bull.

La philosophie de Red Bull n'est pas uniquement de former ses jeunes pilotes dans les séries inférieures puis de les faire monter en F1 : l'objectif, une fois l'expérience et les performances jugées suffisantes par le directoire, demeure d'alimenter l'équipe Red Bull Racing. Ainsi, le destin des pilotes Toro Rosso ces dernières années a été dramatiquement opposé : promotion au sein de l'équipe N°1, ou non-renouvellement synonyme d'impasse pour une carrière de titulaire, comme dans les cas de Sébastien Buemi, Jean-Eric Vergne ou encore Jaime Alguersuari. 

Le plus jeune pilote de l'Histoire dans les points

Les performances remarquables (et remarquées) de Verstappen lors des trois premières manches de la saison 2015 auraient dû mener à trois arrivées dans les points si le jeune néerlandais n'avait pas été victime de deux défaillances de l'unité de puissance Renault, lors des manches de Melbourne et de Shanghai. Reste qu'à Sepang, où la mécanique a tenu, le garçon de 17 ans est devenu le plus jeune pilote de l'Histoire à entrer dans les points ; un titre revenant désormais plus souvent qu'à son tour à la classe biberon de Toro Rosso.

"Il a un contrat à long terme avec Red Bull, pas avec Toro Rosso. Et il n'est pas à vendre", rappelle ainsi Marko, conseiller Red Bull. "Il a besoin de se développer en paix pour le moment. On verra ensuite". Tout comme Daniil Kvyat, Verstappen peut donc être appelé par l'équipe mère avant même la fin supposée de son contrat initial le liant à la structure de Faenza.

Red Bull sait tenir en Verstappen un talent rare, et a pris le risque d'offrir une promotion éclair à celui qui n'avait qu'une saison de monoplace dans les jambes après sa carrière en karting, lorsqu'il est monté pour la première fois dans le baquet de la Toro Rosso. En propulsant le Néerlandais de la sorte, Red Bull a notamment déçu les espoirs d'un autre protégé de la marque, le Portugais Antonio Felix Da Costa. 

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Sebastian Vettel , Sébastien Buemi , Daniel Ricciardo , Jaime Alguersuari , Jean-Éric Vergne , Daniil Kvyat , Max Verstappen
Équipes Toro Rosso
Type d'article Actualités
Tags marko