Formule 1
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
15 jours

Red Bull a ralenti Verstappen suite à la panne de Gasly

partages
commentaires
Red Bull a ralenti Verstappen suite à la panne de Gasly
Par :
29 avr. 2019 à 08:00

Red Bull Racing n'a pris aucun risque afin de préserver la quatrième place de Max Verstappen au Grand Prix d'Azerbaïdjan.

La quatrième édition de la course à Bakou a été marquée par l'abandon de Pierre Gasly, qui était remonté de la dernière à la sixième place avant d'être trahi par son arbre de transmission. Or, lorsque le pilote Red Bull s'est immobilisé en piste au 39e tour, son coéquipier Max Verstappen était quatrième à seulement sept secondes du leader Valtteri Bottas.

L'intervention de la voiture de sécurité virtuelle consécutive à cet incident a coûté du rythme à Verstappen, qui n'est pas parvenu à maintenir la température des pneus, mais aussi car Red Bull lui a demandé de jouer la sécurité.

Lire aussi:

"Nous avons eu quelques difficultés à remettre les pneus en température, mais après la panne que nous avions vu chez Pierre, nous ne voulions pas prendre trop de risques", explique le directeur d'équipe Christian Horner. "C'était une défaillance de l'arbre de transmission et nous ne savons pas d'où elle vient, et par conséquent, nous ne voulions pas prendre de risques inutiles avec Max. C'est sa troisième quatrième place d'affilée ; c'est toujours frustrant quand on est au pied du podium, mais j'ai trouvé sa course solide."

Max Verstappen, Red Bull Racing RB15
Christian Horner, Team Principal, Red Bull Racing

Il a notamment été demandé à Verstappen d'éviter le vibreur à la sortie du virage 16. Lorsque Motorsport.com lui demande s'il y a eu d'autres mesures, Horner répond : "Nous avons légèrement baissé la puissance afin d'imposer un peu moins d'énergie à la transmission. Il est clair que jusqu'à la VSC, il était en très bonne forme."

Le Néerlandais a donc obtempéré, mais conservait une trentaine de secondes d'avance sur la Ferrari de Charles Leclerc, qui est ensuite rentré au stand pour chausser des pneus neufs et signer le meilleur tour en course.

Ce pari, Red Bull n'a pas souhaité le faire : "Si cela avait été un Safety Car normal, il se serait arrêté. Mais comme c'était une VSC, cela n'avait pas vraiment de sens. Il n'avait pas de pneus tendres neufs pour jouer le meilleur tour. Donc du point de vue de la fiabilité, nous nous sommes demandés si nous voulions vraiment imposer une charge supérieure à l'arbre de transmission pour un point, quand cela risquait de nous en coûter 12. Cela n'avait aucun sens."

Max Verstappen reste en tout cas au coude-à-coude avec les pilotes Ferrari au classement général, crédité de 51 points contre 52 pour Sebastian Vettel et 47 à Charles Leclerc.

Propos recueillis par Edd Straw

 
Article suivant
100% de courses dans les points, mais Räikkönen est déçu

Article précédent

100% de courses dans les points, mais Räikkönen est déçu

Article suivant

Vettel : Les difficultés de Ferrari sont surtout dues aux pneus

Vettel : Les difficultés de Ferrari sont surtout dues aux pneus
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Azerbaïdjan
Pilotes Max Verstappen Boutique
Équipes Red Bull Racing Boutique
Auteur Benjamin Vinel