Formule 1
02 avr.
-
05 avr.
Événement terminé
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
111 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
118 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
167 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
181 jours

Recruter Vettel "est un non-sujet" pour Red Bull

partages
commentaires
Recruter Vettel "est un non-sujet" pour Red Bull
Par :
13 mai 2020 à 08:04

Red Bull n'ouvrira pas la porte à son ancienne star, qui ne prolongera pas son contrat chez Ferrari au-delà de la saison 2020.

L'annonce fracassante de Sebastian Vettel et Ferrari mardi n'a rien changé pour Red Bull Racing : le quadruple Champion du monde est désormais sur le marché pour 2021, mais il ne constitue pas une cible pour son ancienne écurie. Helmut Marko avait déjà fait connaître la position de l'équipe autrichienne dernièrement, celle-ci n'a pas évolué à la lumière des derniers événements. Si Mercedes a réagi par la voix de Toto Wolff en prenant soin de ne fermer aucune porte, affirmant ne pas pouvoir "ignorer" la situation, la vision de Red Bull demeure inflexible.

"Mon propos était de dire qu'il n'y aurait pas deux adversaires chez Red Bull Racing. Nous ne voulons pas nous le permettre financièrement. Et nous ne pouvons pas nous le permettre non plus", insiste Helmut Marko à Motorsport.com en rebondissant sur ses déclarations du mois de février. À l'époque, il estimait notamment que Vettel était pris "dans le piège des transferts".

Lire aussi :

Sur la problématique financière, le consultant spécial de Red Bull se montre catégorique. Sebastian Vettel affirme que son choix de ne pas prolonger son contrat chez Ferrari n'est pas lié à une question d'argent. "L'aspect financier n'a joué aucun rôle dans cette décision commune", dit-il. Néanmoins ses émoluments seraient encore trop conséquents, y compris pour une équipe comme celle de Milton Keynes, qui a par ailleurs déjà scellé un contrat lucratif et à long terme avec Max Verstappen. "Les montants que lui ont offerts Ferrari et ce que gagne Albon sont à des années-lumière l'un de l'autre", assure l'Autrichien.

Ce dernier admet que le cordon n'a jamais été totalement coupé avec Vettel, qui a décroché quatre titres mondiaux chez Red Bull entre 2010 et 2013. "Nous sommes toujours en contact", précise-t-il avant de faire savoir que l'Allemand avait déjà été mis au parfum de la situation chez son ancien employeur : "Il a été informé que pour le moment, la situation était établie avec Max comme pilote numéro 1. Nous ne pouvons et ne voulons pas nous permettre d'avoir deux vedettes. C'est actuellement un non-sujet pour nous."

Propos recueillis par Christian Nimmervoll  

Article suivant
En chiffres : quelle place pour Vettel dans l'Histoire de Ferrari ?

Article précédent

En chiffres : quelle place pour Vettel dans l'Histoire de Ferrari ?

Article suivant

Ferrari a choisi Sainz, Ricciardo ou Vettel chez McLaren ?

Ferrari a choisi Sainz, Ricciardo ou Vettel chez McLaren ?
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Sebastian Vettel Boutique
Équipes Red Bull Racing Boutique
Auteur Basile Davoine