Red Bull veut des courses de F1 "à fond", sans économie d'essence

La Formule 1 doit trouver des façons de courir de nouveau “à fond” clame le Directeur Sportif de Red Bull Racing, Christian Horner, après un Grand Prix du Canada des plus ennuyeux.

Horner a exprimé sa frustration après la course de Montréal, laquelle fut dominée par les communications radio à l’attention des pilotes leur intimant d’économiser du carburant et les freins sitôt le départ donné. Il a dit sentir que, tout autant qu’un manque d’action à l’avant du peloton, c’est un message négatif qui a été envoyé au public de la Formule 1.

Quand on est un passionné assis chez lui devant sa télévision, voir cela est ennuyeux,” a-t-il déclaré. “On veut voir ces garçons attaquer à fond et se battre les uns contre les autres. Il faut réagir, c’est quelque chose qu’il faut absolument voir revenir.”

Le message transmis par la F1 n'est pas le bon

Au Canada, la nécessité d’économiser de l’essence a été exacerbée par le fait que la Voiture de Sécurité ne soit jamais entrée en piste – ce qui est très rare à Montréal – et celui que les pneus Pirelli plus conservateurs rendaient plus sûre une stratégie à un arrêt.

Les courses avec un seul pit-stop ne sont pas bonnes pour la F1,” a ajouté Horner. “Et une autre chose qui ne l’est pas est l’économie de carburant. Pour moi, ce devrait être un sprint. Or, lever le pied ou avancer en roue libre ne correspond pas à l’idée d’un sprint. Ce n’est pas le message que la F1 devrait transmettre.”

Interrogé sur ce qu’il ferait pour changer les choses, l’ancien pilote a répondu: “Raccourcir les courses de cinq tours, ou allouer un petit peu plus d’essence. Une course de F1 doit être un sprint du départ à l’arrivée.” 

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP du Canada
Circuit Circuit Gilles-Villeneuve
Pilotes Daniel Ricciardo , Daniil Kvyat
Équipes Red Bull Racing
Type d'article Actualités
Tags horner, ricciardo