Formule 1
C
Grand Prix de Bahrein
19 mars
-
22 mars
EL1 dans
24 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
EL1 dans
73 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
EL1 dans
86 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
108 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
129 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
143 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
157 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
185 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
192 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
206 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
213 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
EL1 dans
241 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
248 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
262 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
276 jours

Les derniers "sujets chauds" pour 2021 en passe d'être réglés

partages
commentaires
Les derniers "sujets chauds" pour 2021 en passe d'être réglés
Par :
4 mai 2019 à 13:47

Les négociations sur la refonte réglementaire de la Formule 1 en 2021 comportent encore quelques "sujets chauds" mais touchent à leur terme, selon les écuries.

Après une réunion d'importance à la fin du mois de mars, les équipes ont eu du temps pour se pencher sur le cadre des changements réglementaires, financiers et de gouvernance proposé par la F1 et la FIA. Même si l'instance régulatrice de la discipline a indiqué que la date butoir de juin n'allait probablement pas être respectée, un compromis pour octobre semblant être en bonne voie, les directeurs des structures pensent que la fin est proche.

"On dirait que nous convergeons", a ainsi déclaré Christian Horner, directeur de Red Bull Racing, lors du week-end du Grand Prix d'Azerbaïdjan. "Il y a toujours quelques sujets chauds mais, oui, on dirait que sur tous les fronts nous convergeons vers la bonne direction. Avec un peu de chance, lors des deux ou trois prochains mois quelque chose pourra être produit."

Le team principal de Racing Point, Otmar Szafnauer, a pour sa part expliqué que des progrès étaient faits à chaque rencontre entre les différents acteurs. La discussion la plus récente entre les officiels de la F1 et les équipes a eu lieu en Azerbaïdjan, où le PDG de la discipline, Chase Carey, a rencontré de façon informelle les patrons d'écuries.

"Il y a une deadline en milieu d'année pour quelque chose qui doit être publié et je pense nous nous en approchons désormais. La FIA a demandé des retours aux équipes, que nous lui donnons. Il y a toujours quelques questions en suspens sur certaines pièces, qui doivent être fournies ou pas, et quand nous en saurons plus, alors je pense que nous nous en rapprocherons. Mais au milieu de l'année, quelque chose pourrait être publié."

Lire aussi:

La directrice adjointe de Williams, Claire Williams, a déclaré que son équipe était "vraiment heureuse" de ce qui avait été proposé et serait tout à fait disposée à signer dès maintenant si ce qui a été présenté constituait l'offre finale. 

Mais pour Toto Wolff, directeur exécutif de Mercedes, la nature étendue des changements ralentit la résolution de certaines problématiques individuelles. "Il y a tellement de choses importantes en suspens, qu'il s'agisse de redistribution des revenus ou du budget capé, des règlements sportif et technique. Ça progresse lentement. Nous aimerions que ce soit fait le plus tôt possible."

Même si octobre est la date butoir préférentielle pour les parties prenantes, le directeur général de Renault, Cyril Abiteboul, veut que la question soit réglée plus tôt. "On voit vraiment la fin juin comme la deadline. C'est vraiment une deadline nécessaire pour la discipline, pour les fabricants d'équipement d'origine et pour toutes les écuries, pour savoir ce que l'avenir réserve et commencer à faire des plans en conséquence."

Article suivant
Horner : Les pénalités du vendredi doivent être modifiées

Article précédent

Horner : Les pénalités du vendredi doivent être modifiées

Article suivant

Gasly se sent "beaucoup mieux" avec la Red Bull

Gasly se sent "beaucoup mieux" avec la Red Bull
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Scott Mitchell