Le règlement des moteurs F1 pour 2026 s'affine

La FIA a confirmé les grandes lignes définitives de la future réglementation moteur pour la Formule 1, ouvrant un peu plus la porte à l'arrivée d'un nouveau constructeur.

Le règlement des moteurs F1 pour 2026 s'affine

Réuni ce mercredi à Paris, le Conseil Mondial du Sport Automobile de la FIA a confirmé l'avancée des discussions autour de la future réglementation moteur, qui entrera en vigueur à partir de la saison 2026. Si un document plus détaillé sera soumis à l'instance internationale en début d'année prochaine, les grandes lignes de ce règlement sont désormais clairement définies, après des mois d'échanges entre les dirigeants de la F1, de la FIA, des écuries et des motoristes. Certains acteurs non impliqués dans la catégorie reine, à l'image de Volkswagen, ont d'ailleurs participé à ces groupes de travail. 

Comme attendu, la F1 continuera de mettre en avant des motorisations hybrides permettant "un message environnemental fort", mais avec une simplification générale du principe et une réduction des coûts. La volonté d'attirer de nouveaux motoristes est clairement affichée, tout comme celle de maintenir la F1 à un niveau de performance à part. 

Les blocs seront toujours des V6 turbo hybrides mais leur puissance électrique sera accrue, tandis que le MGU-H sera bel et bien supprimé, comme pressenti depuis un long moment maintenant. Par ailleurs, un plafonnement budgétaire sera instauré, à l'image de ce qui a été mis en place cette année pour les écuries. 

Le Conseil mondial a validé le cadre du Règlement 2026 sur les unités de puissance et a identifié les objectifs clés suivants :

  • Un message environnemental fort : carburant 100% durable, efficience globale et recentrage sur l'énergie électrique
  • Une réduction significative des coûts : réglementations techniques, opérationnelles et financières
  • Nouveaux arrivants : leur permettre de rejoindre la discipline à un niveau compétitif.
  • Protéger le spectacle : unité de puissance puissante et à haut régime, performance de la voiture, bruit, capacité des pilotes à faire la course, éviter une différenciation excessive.

Le Règlement 2026 sur les unités de puissance sera basé sur quatre piliers :

  • Conserver le moteur V6 de 1,6 litre
  • Augmenter la puissance électrique à 350kW
  • Suppression du MGU-H
  • Introduction d'un plafond de coûts pour les unités de puissance

Ces décisions vont à nouveau dans le sens d'une possible arrivée de Volkswagen en Formule 1. Le constructeur allemand ne cache plus, depuis des semaines, s'intéresser de très près à la discipline, qu'il pourrait rejoindre avec l'une de ses marques, plus particulièrement Porsche ou Audi. 

Lire aussi :

partages
commentaires
La FIA promet une enquête après l'image "ternie" de la F1
Article précédent

La FIA promet une enquête après l'image "ternie" de la F1

Article suivant

Red Bull fête le titre de Verstappen à Milton Keynes

Red Bull fête le titre de Verstappen à Milton Keynes
Charger les commentaires