La relation Mercedes/Red Bull doit s'améliorer, pour le PDG de la F1

Pour le PDG de la Formule 1, Stefano Domenicali, les relations entre Red Bull et Mercedes doivent s'améliorer en vue de 2022, après les échanges houleux de la saison écoulée.

La relation Mercedes/Red Bull doit s'améliorer, pour le PDG de la F1

Longue de 22 Grands Prix, la saison 2021 de Formule 1 a été l'une des plus intenses de l'Histoire de la discipline. L'affrontement entre Max Verstappen et Lewis Hamilton sur la piste – qui a finalement tourné à l'avantage du Néerlandais lors du dernier tour de la dernière manche – s'est souvent mué en une guerre totale entre Red Bull Racing et Mercedes en dehors, les "généraux en chef" Christian Horner et Toto Wolff s'invectivant régulièrement et semblant même perdre leur sang-froid lors des dernières courses.

L'animosité entre les deux entités a paru atteindre un point de non-retour au fil des événements d'une saison constellée de controverses et d'épisodes houleux. Et même si, en préambule de la manche finale à Abu Dhabi, Wolff et Horner se sont serré la main symboliquement devant les photographes, la polémique de la fin de course n'a fait que remettre de l'huile sur le feu de cette opposition, alors que les débats s'enflammaient du côté des observateurs et des fans, chauffés à blanc par le déroulé d'une campagne historique.

Interrogé en Italie, au moment où il recevait le trophée Lorenzo Bandini, Stefano Domenicali, le PDG de la F1, estime que la relation brouillée entre Mercedes et Red Bull devra s'améliorer dans les semaines et les mois à venir, pour le bien du championnat. Aussi, quand il lui a été demandé si cela était un sujet d'inquiétude pour lui en vue de 2022, il a répondu : "Ceux qui vivent avec des certitudes doivent bien dormir !"

"Mais nous avons beaucoup de doutes et nous devons y faire face. Nous avons des problèmes qui devront un jour ou l'autre être résolus. Nous devrons évaluer au jour le jour [l'état des] relations qui devront être rétablies entre Red Bull et Mercedes, pour éviter les affrontements personnels que nous avons vus et qui ne servent à rien."

Un rétablissement qui sera sans doute compliqué à réaliser dans l'immédiat, plusieurs déclarations récentes du clan Red Bull ayant laissé entendre que la situation était quasiment irrémédiable. Ainsi, le conseiller de l'écurie, Helmut Marko, interrogé sur l'éventualité de voir Verstappen être attiré par Mercedes à l'avenir, avait lancé dans une interview accordée au site frère de Motorsport.com en Allemagne, Formel1.de : "Il n'y a pas de danger. Trop de choses ont été détruites à Silverstone."

Lire aussi :

Avec Franco Nugnes

partages
commentaires
Permis à points : Verstappen parmi les mauvais élèves
Article précédent

Permis à points : Verstappen parmi les mauvais élèves

Article suivant

La refonte de Spa se dévoile en images

La refonte de Spa se dévoile en images
Charger les commentaires