Formule 1
C
Grand Prix de Bahrein
19 mars
-
22 mars
EL1 dans
25 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
EL1 dans
74 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
EL1 dans
87 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
109 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
130 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
144 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
158 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
186 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
193 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
207 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
214 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
EL1 dans
242 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
249 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
263 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
277 jours

Renault annonce une restructuration de son département aéro

partages
commentaires
Renault annonce une restructuration de son département aéro
Par :
1 nov. 2019 à 16:25

Renault a officialisé plusieurs changements au sein de son département aérodynamique, en vue des saisons 2020 et 2021.

Au lendemain de la ratification de la future réglementation 2021, Renault F1 annonce une "restructuration de son département aérodynamique". Les changements officialisés par l'écurie basée à Enstone se font en prévision de la saison prochaine, mais aussi et surtout du tournant technique qui sera pris par la Formule 1 pour l'année suivante. Le constructeur français souhaite ainsi "saisir les opportunités offertes" par ce nouveau règlement. 

Jusqu'ici directeur du département aérodynamique, Peter Machin quitte Renault "d'un commun accord avec effet immédiat". Il est remplacé au même poste par Dirk de Beer, passé auparavant par Ferrari et Williams, qui sera épaulé par une future recrue dont le nom ne sera dévoilé qu'en 2020. En attendant que ce rôle soit attribué, Vince Todd l'occupera par intérim. Enfin, James Rodgers est promu chef aérodynamicien et sera responsable du développement et de la performance aérodynamique.

Lire aussi :

"En 2019, nous avons montré des points forts, mais nous avons aussi identifié des domaines qui nécessitent d’être renforcés", justifie Cyril Abiteboul, directeur général de Renault F1. "Après une croissance rapide de notre département aérodynamique et une modernisation de nos équipements, ce renforcement du management dans un département clé nous aidera à récolter les fruits de nos investissements. C’est d’autant plus pertinent que nous entrons dans une année très importante dans notre plan à moyen terme puisque le règlement aérodynamique 2021 est désormais confirmé."

Quatrième du championnat constructeurs l'an passé, Renault n'a pas atteint son objectif cette année et a vu McLaren prendre le dessus, à quelques Grands Prix de la fin de saison. Malgré de gros progrès côté moteur, l'écurie a connu des grandes difficultés avec son châssis. 

"Nous sommes ravis d’accueillir Dirk en tant que Head of Aerodynamics", se réjouit Marci Budkowski, directeur exécutif de l'écurie tricolore. "Ses compétences techniques et managériales en font le profil idéal pour mener un département aussi vaste et complexe. James a démontré une forte capacité à générer de la performance et ce nouveau rôle lui permettra d’orienter le développement aérodynamique de tous nos projets véhicules. Ces changements constituent une nouvelle étape de la restructuration des activités châssis d’Enstone et je suis confiant dans le fait qu’ils nous feront reprendre notre progression vers l’avant de la grille."

Article suivant
Alfa Romeo, la dernière chance pour Hülkenberg en F1

Article précédent

Alfa Romeo, la dernière chance pour Hülkenberg en F1

Article suivant

Hamilton retrouve déjà son ingénieur de course

Hamilton retrouve déjà son ingénieur de course
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Renault F1 Team
Auteur Basile Davoine