Formule 1
C
Grand Prix de Bahrein
19 mars
-
22 mars
EL1 dans
24 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
EL1 dans
73 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
EL1 dans
86 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
108 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
129 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
143 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
157 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
185 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
192 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
206 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
213 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
EL1 dans
241 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
248 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
262 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
276 jours

Le GP de Singapour en chiffres, par Renault

partages
commentaires
Le GP de Singapour en chiffres, par Renault
13 sept. 2018 à 06:06

Avant de se rendre à Singapour, Renault F1 rappelle quelques chiffres clés concernant la 15e manche du Championnat du monde 2018.

• Les deux pilotes Renault vont franchir une étape importante de leur carrière au Grand Prix de Singapour 2018. Nico Hülkenberg célèbrera son 150e départ en F1, Carlos Sainz son 75e.

• Depuis son premier départ en Formule 1 à Bahreïn en 2010, Nico Hülkenberg a parcouru 38 580 kilomètres et 7619 tours en course pour inscrire 457 points. Son meilleur résultat est la quatrième place, atteinte à trois reprises.

• Depuis ses débuts en 2015, Carlos Sainz a effectué 19 091 kilomètres et 3816 tours de course avec 152 unités à son compteur. Sa meilleure performance à ce jour est une quatrième position à Singapour l’an passé. L’Espagnol s’était alors élancé depuis le dixième rang sur la grille avant de gagner six places.

• Le circuit urbain de Marina Bay est extrême à bien des égards. Il présente le temps d’accélération le plus faible d’année, mais aussi le plus grand nombre de changements de rapports et la plus grande distance de freinage par tour du calendrier.

• Entre Monza et Marina Bay, on retrouve la plus grande différence du pourcentage à plein régime sur un tour. À Monza, celui-ci s’élevait à 76 % – le record de la saison – contre seulement 47 % à Singapour.

• Les pilotes changeront de vitesse à 84 reprises sur un tour, soit un peu moins de 15 000 sur l’intégralité du week-end de course. Cela représente plus du double de Monza. En revanche, ils freineront sur 1260 des 5063 mètres du tracé.

Article suivant
Gasly veut une F1 "plus juste" pour les pilotes

Article précédent

Gasly veut une F1 "plus juste" pour les pilotes

Article suivant

Haas : "Il faut que Grosjean se maintienne à ce niveau"

Haas : "Il faut que Grosjean se maintienne à ce niveau"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Singapour
Équipes Renault F1 Team