Formule 1
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé

Renault espère en avoir fini avec ses problèmes de turbo

partages
commentaires
Renault espère en avoir fini avec ses problèmes de turbo
Par :
5 juil. 2018 à 12:44

Après la spectaculaire défaillance moteur qu'a subie Nico Hülkenberg lors du dernier Grand Prix en Autriche, Renault a introduit des modifications au niveau du turbo de son unité de puissance pour le week-end de Silverstone.

Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team R.S. 18 abandonne
Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team parcourt la piste à pied
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team R.S. 18
Cyril Abiteboul, directeur général Renault Sport F1
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team R.S. 18 abandonne
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team R.S. 18, Esteban Ocon, Force India VJM11, Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team R.S. 18
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team R.S. 18
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team R.S. 18, lors de la casse de son moteur
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team R.S. 18
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team R.S. 18, Esteban Ocon, Force India VJM11, Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team R.S. 18, Sergio Perez, Force India VJM11, Charles Leclerc, Sauber C37
Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team R.S. 18, au stand
Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team R.S. 18

Les évolutions en question sont prévues depuis le Grand Prix de Chine, où Daniel Ricciardo avait lui-même subi une défaillance moteur similaire à celle rencontrée par Nico Hülkenberg sur le Red Bull Ring. Si Renault avait lancé son évolution moteur à Montréal le mois dernier, le turbo était resté le même que depuis le début de la saison.

"Ce n'était pas une nouvelle spécification du turbo, c'est un nouveau moteur mais il n'y avait rien de différent sur cette spécification par rapport à la précédente", explique à Motorsport.com Cyril Abiteboul, directeur général de Renault Sport Racing. "Cependant, nous avons une mesure corrective qui sera introduite à Silverstone comme prévu, et qui n'était pas disponible [en Autriche]."

"Nous savions qu'il existait ce risque après la défaillance rencontrée sur la voiture de Daniel à Shanghai. C'est le seul problème que nous avons eu depuis Shanghai. Le turbo de Nico est définitivement mort, mais l'ICE [moteur à combustion interne] et les autres composants devraient être OK."

Pour le Grand Prix de Grande-Bretagne, Nico Hülkenberg va ainsi utiliser son troisième et dernier turbo disponible pour la saison avant de risquer des pénalités. Selon Renault, le plan de marche reste respecté, puisque le Losange a toujours affirmé qu'il ne ferait pas toute la saison en respectant le quota alloué par le règlement.

"Nous avions prévu d'utiliser quatre moteurs pour pouvoir suivre le rythme de développement, plus particulièrement l'introduction de la spécification C, donc cela nous donne une certaine latitude pour ce type de situation", estime Abiteboul. "Mais quoi qu'il en soit, ce n'est pas une situation acceptable, et nous devons continuer à travailler sur ce type de problème de fiabilité. Il n'y a pas de pénalité pour le moment, nous nous attendions à en subir après la pause estivale, ça a toujours été le plan."

Le MGU-K donne satisfaction

Le Grand Prix d'Autriche a permis à Renault de lancer son nouvel MGU-K, attendu de longue date. Ce nouveau composant a été utilisé uniquement par l'équipe d'usine à Spielberg, et a semble-t-il donné satisfaction.

"Pour des questions de packaging, McLaren a opté pour une version neuve de l'ancienne spécification, tandis que Red Bull est proche d'une pénalité pour ses deux pilotes et n'avait pas à précipiter un changement", précise Abiteboul. "Il n'y a pas de problème particulier. Notre voiture était plus légère, donc nous pouvons avoir une monoplace à la limite, avec une meilleure distribution du poids, soit un double impact positif." 

"Pour le moment, les deux autres équipes ont préféré ne pas saisir cette option, car ça requiert quelques changements d'installation. Les deux équipes ont choisi de ne pas l'utiliser pour le moment. Ça ne veut pas dire qu'elles ne l'utiliseront pas plus tard dans la saison."

Article suivant
Williams : Il y en a qui ont moins d'humilité que nous...

Article précédent

Williams : Il y en a qui ont moins d'humilité que nous...

Article suivant

Horner : Liberty a toujours "le désir" pour un GP de Londres

Horner : Liberty a toujours "le désir" pour un GP de Londres
Charger les commentaires