Renault coupable mais pas sanctionn

L'affaire d'espionnage dans laquelle est impliquée Renault a été jugée par le conseil mondial du sport automobile ce jeudi 6 décembre à Monaco

L'affaire d'espionnage dans laquelle est impliquée Renault a été jugée par le conseil mondial du sport automobile ce jeudi 6 décembre à Monaco.

A l'issue de cette réunion extraordinaire, les commissaires présents ont reconnu que l'écurie Renault F1 avait enfreint l'article 151c du Code Sportif International, mais la marque française n'a pas été sanctionnée.

Dans un bref communiqué de presse, la FIA ajoute que les explications de ce choix et les transcriptions des auditions seront publiées demain, vendredi 7 décembre.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités