Renault dans l'ombre de Mercedes en Russie

partages
commentaires
Renault dans l'ombre de Mercedes en Russie
13 oct. 2014 à 12:30

Alors que Mercedes a brillé en Russie, s'adjugeant le titre mondial des Constructeurs, les moteurs Renault ont souffert sur le circuit de Sotchi

Alors que Mercedes a brillé en Russie, s'adjugeant le titre mondial des Constructeurs, les moteurs Renault ont souffert sur le circuit de Sotchi. Il faut chercher jusqu'au 7e rang pour trouver la première unité de puissance Energy F1, avec la Red Bull de Daniel Ricciardo, qui devance celle de son coéquipier Sebastian Vettel. Aucune autre monoplace propulsée par le Losange n'a inscrit de point.

La performance de Renault à Sotchi est illustrée par les difficultés de Toro Rosso. Brillants en qualifications, Daniil Kvyat et Jean-Eric Vergne ont sombré en course pour terminer aux 13e et 14e rangs. Perturbés par la gestion de la consommation, ils ont également pâti d'un manque de vitesse de pointe dans le combat rapproché avec la concurrence.

"Nous avons connu une course compliquée à Sotchi", reconnait Rémi Taffin, directeur des activités piste de Renault Sport F1. "Placer deux monoplaces parmi les dix meilleures reste tout de même une bonne performance, même si nous sommes habitués à finir plus haut dans le classement. Daniel [Ricciardo] aurait sans doute pu se retrouver en lutte pour un meilleur résultat s’il n’avait pas perdu quelques places au départ ; la stratégie à un arrêt n’offrait en outre qu’une marge de manœuvre étroite. Enfin, les pilotes au style fluide n’ont pas pu faire autant la différence que d’habitude en raison de la faible dégradation des pneus."

Plus loin, les Lotus sont restées aux abonnés absents, une fois de plus, tandis que Marcus Ericsson a confirmé une belle progression au volant de la Caterham, terminant finalement au 19e rang. Kamui Kobayashi a abandonné suite à des problèmes de freins.

Dans l'ombre de Mercedes en Russie, Renault tient cependant à féliciter le constructeur allemand pour sons succès cette saison. "Nous savons ce qu’ils doivent ressentir en ce moment, et mettrons tout en œuvre pour récupérer cette couronne le plus vite possible", ajoute Taffin.

Prochain article Formule 1
Typhon : Pas de décision définitive pour l'horaire du GP

Article précédent

Typhon : Pas de décision définitive pour l'horaire du GP

Article suivant

Les Poulidor de la Formule 1 : Michele Alboreto

Les Poulidor de la Formule 1 : Michele Alboreto
Charger les commentaires