Renault engagé en F1 "pour l'éternité" à travers Alpine

Le PDG de Renault, Luca de Meo, a déclaré que le Losange resterait impliqué en F1 "pour l'éternité" en faisant de la discipline la colonne vertébrale de la marque Alpine.

Renault engagé en F1 "pour l'éternité" à travers Alpine

Après son retour en tant qu'écurie d'usine en 2016, Renault a décidé fin 2020, dans le cadre d'une stratégie plus globale de l'entreprise, de changer son identité en se renommant Alpine. La marque française va faire ses grands débuts en Formule 1 lors du Grand Prix de Bahreïn, avec Fernando Alonso et Esteban Ocon côté pilotes.

Toujours basé à Enstone, l'équipe sera motorisée par un bloc Renault et sera la seule dans ce cas sur la grille puisque McLaren est passé aux unités de puissance Mercedes cette saison. Luca de Meo, qui préside aux destinées du constructeur au losange en tant que PDG depuis juillet dernier, a malgré tout clairement expliqué que la F1 restait au cœur de l'image de la marque en dépit de la réduction des dépenses engagée à plus grande échelle.

 

"Concernant l'implication de Renault [en F1], c'est vrai que nous avons fait des allers-retours, mais nous avons toujours été là, depuis 44 ans, en tant que constructeur de moteurs, ou de moteurs et de châssis, avec notre marque", a déclaré de Meo à une sélection de médias, dont Motorsport.com. "Je suis un passionné de voitures, donc quand je suis arrivé à la tête de Renault, je me suis dit que je n'allais pas être celui qui allait mettre fin à 44 ans d'histoire de Renault. Je ne vais pas être cet homme."

"Donc, tant que je serai là, les gens de la Formule 1 n'auront pas à s'inquiéter. Ils doivent seulement travailler pour créer un modèle économique rentable, pour gagner des courses, etc. et pour que l'entreprise ait une bonne image. Mais c'est très clair, l'un des messages de mon côté est que nous sommes là, disons pour l'éternité, avec Alpine en Formule 1. Parce que la Formule 1 est la colonne vertébrale d'Alpine. Elle est au centre de l'entreprise."

Côté automobile, Alpine a pour projet de devenir une marque de performance routière 100% électrique à l'avenir, De Meo voyant dans ce futur un "mélange de mini Ferrari et de mini Tesla". Il souhaite que la F1 soit aussi importante pour Alpine qu'elle l'est pour Ferrari, tout en poussant vers plus d'électrification.

"Chez Ferrari, vous retirez la Gestione Sportiva, et [c']est une chose différente – c'est la même chose [pour Alpine]", a déclaré de Meo. "C'est une mini Ferrari, et avec toute l'humilité qui s'impose, je dois dire, mais c'est un mélange de mini Ferrari et de mini Tesla, parce que nous allons proposer des voitures électriques au consommateur. Nous allons essayer de créer une expérience client complètement nouvelle, avec le réseau, avec les services, etc. C'est une bonne occasion d'expérimenter."

Avec Luke Smith

partages
commentaires
Williams annonce un nouveau directeur technique

Article précédent

Williams annonce un nouveau directeur technique

Article suivant

Gerhard Berger sur le futur : Les fans veulent "un défi" pour les pilotes

Gerhard Berger sur le futur : Les fans veulent "un défi" pour les pilotes
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Alpine
Auteur Fabien Gaillard