Renault engrange des pénalités pour tester des pièces 2018

Nico Hülkenberg subira des pénalités lors du Grand Prix des États-Unis, Renault souhaitant monter un bloc moteur évolué avec des pièces en vue de 2018.

Le constructeur français a également offert à chacun de ses clients, Red Bull et Toro Rosso, une version similaire de ce nouveau bloc pour assurer l'équité promise.

Il s'agira des seuls moteurs R.E.17G qui seront introduits cette saison, ce qui signifie, potentiellement, des disparités de performances entre les pilotes d'une même écurie équipée par le motoriste au losange.

Hülkenberg et Brendon Hartley subiront d'ores et déjà leurs pénalités à Austin, tandis que devrait également être touché Max Verstappen, même si Christian Horner a suggéré pour Channel 4 que ces changements pourraient être différés au Mexique.

"Tout est lié au moteur à combustion interne", a expliqué Cyril Abiteboul, directeur général de Renault Sport, à Motorsport.com. "Et ce sont des pièces qui sont alignées avec ce que l'on envisage pour 2018, et ce que nous voulons avancer à 2017."

"Pour être clair, ce n'est pas tout ce qui est prévu pour 2018, mais c'est un pas dans cette direction, c'est une avancée saine en termes de performance et aussi de fiabilité. Cependant, les plus gros problèmes de fiabilité sont dans une autre partie de l'unité de puissance. Nous devons bien sûr toujours être très prudents avec ce que nous faisons, surtout du côté hybride, l'ERS. De notre côté, ça va aussi de pair avec un nouveau carburant, qui nous vient de BP."

Montrer ce dont Renault est capable

Le Losange souhaite aussi démontrer sa capacité à progresser en cours de saison, un domaine où les écuries de pointe excellent. "Si vous revenez dans le temps, il y avait un débat sur la question de savoir s'il allait y avoir des progrès [au niveau du moteur Renault] pendant la saison. Il y a eu une première amélioration autour de Sotchi, et elle a été assez visible. Nous voyons depuis quelques courses que Red Bull est tout à fait capable d'être sur le podium les dimanches."

"Maintenant, nous apportons une nouvelle amélioration cette saison. Si on compare ça à toutes les critiques que nous avons subies à un moment de la saison, quand il a été publiquement rapporté qu'il n'y aurait pas d'évolution de l'unité de puissance..."

"Je pense que les gens ne comprennent pas forcément la complexité du développement moteur, et il est bon de montrer que nous pouvons le faire, tout comme nous croyons pouvoir réduire l'écart avec les meilleurs au cours de la saison prochaine. C'est bien pour bâtir de la confiance en interne et en externe."

"Évidemment, avec la pénalité sur la grille et seulement quatre courses à disputer, on peut se demander si c'est pertinent globalement, mais nous croyons que c'est le cas, et que ça va aider l'équipe dans ces défis."

"Nous avons aussi la nécessité de faire cela plus ou moins en même temps, parce que nous avons un dialogue avec la FIA, nous respectons la position de la FIA, qui était de s'assurer que le moteur soit disponible lors de la même course pour tout le monde."

"Nous n'en avons fabriqué que trois, parce que c'était aussi relatif à la situation du kilométrage de ces trois voitures. Il y avait une nécessité de toute façon d'introduire une nouvelle unité de puissance pour ces trois voitures, donc c'était presque indolore de mettre cette évolution dans ces voitures."

"Les autres voitures n'ont pas besoin, en théorie, d'introduire de nouvelles pièces, donc ça aurait été une pénalité dure."

Enfin, au sujet des différences entre équipiers, il conclut : "Ce n'est pas différent de ce qui se passe quotidiennement en F1, parce qu'il y a toujours des pièces qui ne sont pas disponibles et ainsi de suite. Ce n'est pas le jour et la nuit. C'est une chose politique avec laquelle je suis sûr qu'une équipe comme Red Bull est capable de composer."

Avec Adam Cooper

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP des États-Unis
Circuit Circuit of the Americas
Pilotes Nico Hülkenberg
Équipes Renault F1 Team
Type d'article Actualités
Tags austin, cyril abiteboul, fia, moteur, pénalité, réglement