Renault évoque "un solide pas en avant" sur la performance

partages
commentaires
Renault évoque
Par : Basile Davoine
11 mars 2017 à 12:42

La fiabilité du package reliant Enstone et Viry reste en revanche à démontrer.

Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS17
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS17
Alan Permane, directeur des opérations piste Renault Sport F1 Team RS17 avec Cyril Abiteboul, directeur général Renault Sport F1
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS17
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS17
Cyril Abiteboul, directeur général de Renault Sport F1 avec Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team et Nick Chester, directeur technique chassis Renault Sport F1 Team
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS17 dans les stands

La deuxième semaine des essais de Barcelone n'a pas été aussi concluante que prévu pour Renault, le temps de piste ayant été affecté par des ennuis de fiabilité. C'est notamment l'ERS de l'unité de puissance qui a contrecarré les plans du constructeur français, mais le département moteur de Viry-Châtillon a déjà annoncé travailler sur des "correctifs", espérés pour le premier Grand Prix de la saison à Melbourne.

En huit journées d'essais, la R.S.17 a parcouru 597 tours aux mains de Nico Hülkenberg et Jolyon Palmer. C'est certes quasiment moitié moins que Mercedes, mais suffisant pour que les rangs d'Enstone estiment que la base est bonne. Pour le reste, le travail à accomplir est encore énorme, mais Cyril Abiteboul souhaite quitter Barcelone sur une note d'optimisme, rappelant le chemin parcouru depuis le rachat de Lotus il y a tout juste plus d'un an.

"Ces deux semaines ont été enthousiasmantes pour tous chez Renault Sport Racing", assure le directeur général de Renault F1. "Nous avons vu débuter notre première F1 intégralement conçue par nos soins. La R.S.17 est magnifique et nous croyons qu’elle forme une bonne plateforme pour développer la performance qui nous permettra d’atteindre nos objectifs pour 2017."

"Nous connaissons les domaines auxquels nous devons nous attaquer. Nous pensons avoir déjà accompli un solide pas en avant sur le plan des performances grâce au châssis et au nouveau groupe propulseur. Nos temps au tour aujourd’hui [vendredi] le démontrent malgré des circonstances défavorables nous ayant empêché d’optimiser l’ensemble les jours précédents." 

Alors que Nico Hülkenberg n'a pas caché une relative déception au terme de ses essais barcelonais, prédisant une mission difficile pour accrocher les points en début de saison, l'urgence du Losange est de fiabiliser l'ensemble de son package.

"Nous devons nous concentrer sur la fiabilité, en accordant une attention particulière à l’ERS, mais cela avance bien déjà", promet Abiteboul. "Tout le monde à Enstone et à Viry a travaillé incroyablement dur pour mener cette voiture en piste et c’est stimulant de ressentir toute cette positivité."

"Nico et Jo ont également accompli un excellent travail et je pressens qu’ils ont le potentiel d’apporter la contribution que nous attendons d’eux pour la performance de l’équipe. Melbourne approche à grands pas et nous avons hâte de commencer la saison."

Prochain article Formule 1
Massa voulait des garanties pour rester chez Williams

Previous article

Massa voulait des garanties pour rester chez Williams

Next article

Grosjean : "Haas a extrêmement mieux travaillé que l'an dernier"

Grosjean : "Haas a extrêmement mieux travaillé que l'an dernier"

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement Essais de Barcelone II
Lieu Circuit de Barcelona-Catalunya
Équipes Renault F1 Team
Auteur Basile Davoine
Type d'article Actualités