Renault : La menace Honda sera "ralentie" par Red Bull

partages
commentaires
Renault : La menace Honda sera
Par :
28 janv. 2019 à 10:08

Cyril Abiteboul estime que Honda va se confronter inévitablement en 2019 au fait de revenir dans la lumière avec une écurie aussi médiatisée et exigeante que Red Bull. Faire le choix de subir des pénalités moteur sur la grille ne sera alors pas aussi aisé qu'avec Toro Rosso.

Malgré les discours les plus optimistes prononcés du côté de Milton Keynes, c'est bel et bien l'incertitude qui règne et continuera de régner jusqu'au début de la saison : l'unité de puissance Honda permettra-t-elle à Red Bull Racing de ne pas chuter dans la hiérarchie en 2019 ? Les difficultés rencontrées par le motoriste japonais depuis son retour en F1 il y a quatre ans n'ont pas de quoi rassurer, tandis que les progrès significatifs réalisés l'an passé aux côtés de Toro Rosso continuent de diviser l'opinion.

Lire aussi :

Chez Renault, on a plusieurs fois dénoncé la communication claironnante de l'ex-partenaire qu'est Red Bull. Avant de rappeler que seul le verdict de la piste permettra de trancher et de vérifier si l'équipe autrichienne a oui ou non pris la bonne décision. Mais pour Cyril Abiteboul, il existe une certitude : au sein d'une écurie de pointe comme Red Bull, Honda va de nouveau être exposé, et ne pourra pas griller autant de jokers qu'en 2018.

Le directeur général de Renault F1 fait une allusion directe aux nombreuses pénalités endurées par les Toro Rosso-Honda l'an passé. Il est vrai qu'avec huit moteurs à combustion, huit turbo et huit MGU-H consommés par pilote, on avait vu les monoplaces italiennes prendre le départ du fond de grille de manière parfois trop récurrente. Il faut toutefois rappeler que Toro Rosso n'a jamais caché devoir assumer le rôle d'écurie "laboratoire" pour Red Bull avec le moteur Honda. 

Un logo Honda Hybrid sur la Scuderia Toro Rosso STR13

Un logo Honda Hybrid sur la Scuderia Toro Rosso STR13

Photo de: Andy Hone / LAT Images

"Concernant Honda, oui, ils peuvent dépenser autant qu'ils veulent à l'usine, et ils ont décidé d'introduire autant de moteurs qu'ils le voulaient [en 2018]", estime Cyril Abiteboul auprès de Motorsport.com. "Mais ce sera naturellement régulé s'ils doivent recourir quatre ou cinq fois à des pénalités moteur l'année prochaine. Personne n'en parle vraiment lorsque ça se passe chez Toro Rosso, mais je m'attends à ce que ça fasse un peu plus de bruit si ça doit se produire chez Red Bull. Ça les ralentira donc naturellement. S'ils veulent se conformer au règlement, ils auront deux trois possibilités maximum d'améliorer leur unité de puissance pendant la saison. Exactement comme nous."

Je m'attends à ce que cette menace soit ralentie dans sa progression. 

Cyril Abiteboul

Ce choix de jouer avec la réglementation en prenant volontairement des pénalités, Renault a refusé de le faire l'an dernier. C'est notamment la raison pour laquelle le Losange n'avait pas utilisé la fameuse Spécification C de son unité de puissance, tout en la rendant disponible pour ses clients. Red Bull y avait d'ailleurs eu recours.

"Ça aurait pu entraîner davantage de progrès, et nous avions la même opportunité que Honda", insiste Abiteboul. "Mais nous sommes aussi dans un championnat constructeurs, et nous savons que prendre des pénalités sur la grille aura une incidence importante sur notre capacité à marquer des points, et donc à assurer notre place au championnat. C'est quelque chose que nous ne voulions pas faire. Dans un sens, Honda représente une menace, mais ils sont comme tous les autres. Je m'attends à ce que cette menace soit ralentie dans sa progression, et j'ai confiance dans les progrès que nous avons faits cet hiver."

Propos recueillis par Jonathan Noble  

Cyril Abiteboul, directeur, Renault Sport F1 Team, en conférence de presse

Article suivant
Räikkönen "a rapidement rebondi" après Monza

Article précédent

Räikkönen "a rapidement rebondi" après Monza

Article suivant

Comment Sauber se compare aux écuries de pointe

Comment Sauber se compare aux écuries de pointe
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Red Bull Racing Boutique , Renault F1 Team
Auteur Basile Davoine
Be first to get
breaking news